Amendes salées pour lutter contre la pandémie

Ne pas mettre son masque, inviter trop de convives chez soi ou encore consommer dans un marché ...
Amendes salées pour lutter contre la pandémie

Ne pas mettre son masque, inviter trop de convives chez soi ou encore consommer dans un marché, les infractions liées au Covid-19 peuvent être assez onéreuses. Le Canton de Neuchâtel a dressé une liste d’amendes qui est rentrée en vigueur au début du mois de novembre

Les mesures coronavirus sont désormais accompagnées d'un volet répressif. (Illustration : BAG/OFSP). Les mesures coronavirus sont désormais accompagnées d'un volet répressif. (Illustration : BAG/OFSP).

La deuxième vague de la pandémie est en train de se résorber en Suisse. En effet, le nombre de nouveaux cas de coronavirus diminue de moitié toutes les deux semaines dans le pays. C’est ce qu’a indiqué mardi le chef de la Task Force scientifique de la Confédération Martin Ackermann.

Toutefois le virus circule toujours et pour empêcher la propagation, le Canton de Neuchâtel s’est muni depuis le début du mois de novembre d’une liste d’amendes pour ceux qui ne respectent pas les directives. Par exemple en cas de dépassement du nombre de convives lors d'un repas privé, la procédure prévoit un montant de 150 francs par personne présente. Si l'on omet de mettre son masque dans les endroits obligatoires, c'est le même tarif. Enfin en cas de soustraction à une mesure d'isolement, la facture se monte à 500 francs.

Ces contraventions qui ont été publiées dans la Feuille officielle sont rentrées en vigueur le 5 novembre. /jha

Jan Haesler a imaginé un petit scénario qui pourrait faire mal au portemonnaie :

Les mesures en détail :

1. Ne pas porter le masque dans les endroits où cela est obligatoire Exceptions : enfants de moins de 12 ans, personnes pouvant attester qu’elles ne peuvent pas porter de masque pour des raisons médicales ou si d’autres mesures de protection sont prises à l’égard du personnel de réception (ex : séparation adéquate, etc.) : 150 francs

2. Ne pas mettre à disposition du gel hydroalcoolique à un endroit où cela est obligatoire : 250 francs

3. Ne pas respecter le nombre maximal de personnes dans un espace clos (pour chaque personne présente) 150 francs

4. Ne pas respecter le nombre maximal de clients par table (pour chaque personne présente) : 150 francs

5. Ne pas respecter les heures de fermetures pour les établissements publics et les lieux de spectacle : 250 francs

6. Ne pas respecter les règles sur la récolte des données d’identification des clients ou des participants à une manifestation publique ou privée autorisée : 500 francs

7. Ne pas faire respecter l’obligation d’être assis pour consommer des aliments ou des boissons : pour l’exploitant, 250 francs

8. Ne pas respecter le nombre limite de personnes pour une manifestation ou un rassemblement (pour chaque personne présente) : 150 francs

9. Ne pas respecter l’interdiction de consommer des aliments ou des boissons dans les marchés et les foires : 500 francs pour l’organisateur et 100 francs pour les participants

10. Ne pas respecter l’interdiction de pratiquer des sports de contact : 500 francs pour l’organisateur et 150 francs pour chaque personne présente

11. Remettre des denrées alimentaires à l’emporter en dehors des heures autorisées : 250 francs

12. Ne pas respecter les mesures visant à prévenir la maladie : 250 francs si soustraction à une quarantaine, 500 francs si soustraction à une mesure



Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus