Sarah Fuchs-Rota élue au Conseil communal de Val-de-Travers

La socialiste a été tacitement élue par le Conseil général mardi soir, malgré l’absence de ...
Sarah Fuchs-Rota élue au Conseil communal de Val-de-Travers

La socialiste a été tacitement élue par le Conseil général mardi soir, malgré l’absence de treize membres lors de la séance du législatif. Elle entrera en fonction le 1er mars pour succéder à Frédéric Mairy

Le nouveau visage du Conseil communal de Val-de-Travers, dès le 1er mars 2024. Avec Christian Reber (chancelier), Benoit Simon-Vermot, Eric Sivignon, Christophe Calame, Yves Fatton et Sarah Fuchs-Rota (de gauche à droite). Le nouveau visage du Conseil communal de Val-de-Travers, dès le 1er mars 2024. Avec Christian Reber (chancelier), Benoit Simon-Vermot, Eric Sivignon, Christophe Calame, Yves Fatton et Sarah Fuchs-Rota (de gauche à droite).

Sarah Fuchs-Rota, nouvelle conseillère communale de Val-de-Travers. Choisie par son parti en décembre, la socialiste était la seule candidate à la succession de Frédéric Mairy. Ce dernier fait son entrée au Conseil d’Etat le 1er mars, après le départ de Laurent Kurth. Sarah Fuchs-Rota a donc été tacitement élue par le Conseil général mardi soir. L’élection de l’actuelle élue du législatif vallonnier, et députée au Grand Conseil, marque le retour d’une femme au sein du Conseil communal de Val-de-Travers pour la première fois depuis le départ de la libérale-radicale Chantal Brunner, début 2017. La socialiste entrera en fonction le 1er mars et elle siégera jusqu’à la fin de la législature en cours, fin juin. Les élections communales du 21 avril permettront de déterminer si Sarah Fuchs-Rota pourra rester en poste au-delà de ce galop d'essai.

Sarah Fuchs-Rota : « Je me réjouis surtout de me mettre à la tâche »

Election complémentaire contestée

Avant la tenue de cette élection complèmentaire, plusieurs voix se sont élevées pour dénoncer la séance annoncée par le Conseil communal fin novembre. Après avoir estimé que l’exécutif pouvait tourner à quatre membres, l’exécutif avait finalement changer d'avis et demandé à compléter l'équipe dès que possible. Comme annoncé, l’UDC a montré son désaccord par son absence (six sièges vides) mardi, y compris le président du Conseil général Niels Rosselet-Christ, remplacé par Cécile Mermet. D'autres personnes ont également été annoncées absentes, sans forcement en préciser la raison : les trois élus des Verts, trois PLR, ainsi qu'une élue POP.


Sara Fuchs-Rota est en direct mercredi dans La Matinale RTN, dès 8h35. /swe


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus