L'ouverture du centre pour requérants de Perreux retardée

Rien ne bouge du côté de Perreux à Boudry, où un centre d'accueil fédéral pour requérants d'asile ...
L'ouverture du centre pour requérants de Perreux retardée

Le bâtiment des Buis Le bâtiment des Buis à Perreux, où l'Office fédéral des migrations envisage d'accueillir environ 80 personnes dans un premier temps.

Rien ne bouge du côté de Perreux à Boudry, où un centre d'accueil fédéral pour requérants d'asile aurait dû ouvrir ses portes ce printemps. Les discussions sont toujours en cours entre le Canton de Neuchâtel et la Confédération pour élaborer le contrat de bail.

Le processus a notamment pris du retard car la disposition du bâtiment nécessite plus d'efforts et de temps que prévu, selon l'Office fédéral des migrations (ODM). Beaucoup de détails techniques sur les modalités exactes du contrat de bail ont été discutées.

L'ODM estime que les premiers requérants pourraient être accueillis durant la seconde moitié de l'année. C'est d'abord le bâtiment des Buis qui devrait être utilisé, il peut accueillir environ 80 personnes. L'ODM ne sait pas encore si le bâtiment des Erables sera exploité ultérieurement pour héberger davantage de personnes...


Future fonction du centre

Le Canton de Neuchâtel est actuellement en discussion avec les autres cantons de Suisse occidentale et la Confédération pour mettre en place une nouvelle organisation du domaine de l'asile. Les centres fédéraux se verront attribuer des fonctions plus précises : il y aura des centres de procédure, des centres de départ et d'autres destinés aux requérants dont le comportement pose problème.

Le centre de Perreux se profile comme un centre de procédure ou de départ, mais le Canton souhaite garder un maximum de marge de manœuvre en attendant d’en savoir plus sur les fonctions exactes des différents types de centres. La restructuration de l'asile en est à son point de départ, les discussions vont encore prendre du temps. /mvr


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus