Nouveaux locaux pour les requérants de Perreux

Les requérants d’asiles du Centre fédéral de Perreux ont emménagé il y a dix jours dans un ...
Nouveaux locaux pour les requérants de Perreux

Les requérants d’asiles du Centre fédéral de Perreux ont emménagé il y a dix jours dans un nouveau bâtiment entièrement rénové. De quoi améliorer des conditions d’accueil, récemment critiquées par l’association Droit de rester et plusieurs députés

Les requérants du Centre fédéral d'asile de Perreux ont emménagé il y a dix jours dans un bâtiment rénové. (Photo: SEM) Les requérants du Centre fédéral d'asile de Perreux ont emménagé il y a dix jours dans un bâtiment rénové. (Photo: SEM)

Le Centre fédéral d’asile de Perreux offre depuis dix jours de nouvelles conditions d’accueil pour les requérants. Selon nos informations, confirmées par le Secrétariat d’Etat aux migrations, un bâtiment entièrement rénové baptisé « Les Erables » a été mis en fonction. Ces locaux ont une capacité de 200 places. Le SEM nous indique que des travaux ont permis de rafraîchir le lieu d’hébergement et d’aménager une salle de classe destinée aux enfants en âge de scolarité. L’ancien bâtiment « Le Foyer » où logeaient jusqu’ici les requérants accueillera désormais des services administratifs du SEM.

Ces changements interviennent au moment où les conditions d’accueil du centre font l’objet de critiques. Nos confrères d’Arcinfo rapportaient récemment que l’association Droit de rester a envoyé une lettre datée du 7 juillet à la conseillère fédérale Simonetta Sommaruga ainsi qu’au Conseil d’Etat neuchâtelois et qu’aux autorités de Boudry. La missive dénonce plusieurs insuffisances dans le dispositif d’hébergement. Le texte, appuyé par 26 députés, affirme que la sécurité des occupants et leur liberté de mouvements ne sont pas garanties.

L'intérieur d'un couloir du nouveau bâtiment du Centre fédéral d'asile de Perreux. (Photo: SEM) L'intérieur d'un couloir du nouveau bâtiment du Centre fédéral d'asile de Perreux. (Photo: SEM)

Le SEM nous a assuré vouloir répondre à l’Association Droit de rester ces prochains jours mais l’association attend toujours. Le Secrétariat d’Etat aux migrations ajoute que tous les centres fédéraux d’asile respectent un règlement intérieur pour régler le séjour des requérants et pour protéger les personnes vulnérables. Le SEM affirme vouloir poursuivre le dialogue avec des représentants de la société civile et les autorités de Boudry. Le Centre fédéral invite d’ailleurs le public et les médias à se rendre à une journée portes-ouvertes organisée le samedi 1er septembre. /iae-gwe

La rénovation du bâtiment des Erables au Centre fédéral d'asile de Perreux, a permis l'aménagement d'une salle de classe pour les enfants en âge de scolarité. (Photo: SEM) La rénovation du bâtiment des Erables au Centre fédéral d'asile de Perreux, a permis l'aménagement d'une salle de classe pour les enfants en âge de scolarité. (Photo: SEM)


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus