Des tandems avec les habitants de la région pour intégrer les réfugiés

Créer des tandems entre une personne réfugiée ou requérante d'asile et un habitant de la région ...
Des tandems avec les habitants de la région pour intégrer les réfugiés

Créer des tandems entre une personne réfugiée ou requérante d'asile et un habitant de la région pour favoriser l'intégration, c'est l'objectif du projet PAIRES, qui existe déjà à Yverdon et Lausanne. Il devrait être opérationnel dès la fin de l'été à Neuchâtel.

Le projet PAIRES existe à Yverdon et Lausanne depuis octobre 2017 (image: projet-paires.ch). Le projet PAIRES existe à Yverdon et Lausanne depuis octobre 2017 (image: projet-paires.ch).

Le projet PAIRES (parrainage d'aide à l'intégration des réfugiés en Suisse) devrait être lancé dès la fin de l'été à Neuchâtel. Surnommé avec humour «Le Tinder des migrations» par certains de ses membres, le projet PAIRES a déjà réuni 160 tandems à Yverdon et Lausanne depuis sa création en octobre 2017. Ces rencontres entre des personnes réfugiées et des habitants de la région visent à favoriser l'intégration.


Mathilde Marendaz, étudiante à l'Université de Neuchâtel, est membre du projet PAIRES. Elle nous explique en quoi il consiste:


Mathilde Marendaz précise ce qu'il reste à accomplir pour lancer le projet en terres neuchâteloises:

Une rencontre aura lieu le 20 juin à l'Université de Neuchâtel avec les personnes intéressées à s'impliquer dans le projet en tant que bénévoles. /mmi


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus