Des rangers au Creux-du-Van

Le Creux-du-Van prend des allures de parc national américain. Trois rangers vont sillonner ...
Des rangers au Creux-du-Van

Les rangers ont pour tâche d'expliquer aux visiteurs les particularités du site et de s'assurer qu'ils respectent les lieux. Les rangers ont pour tâche d'expliquer aux visiteurs les particularités du site et de s'assurer qu'ils respectent les lieux.

Le Creux-du-Van prend des allures de parc national américain. Trois rangers vont sillonner la région pour s’assurer que les visiteurs respectent les lieux. Ces employés du Service cantonal neuchâtelois de la faune, de la forêt et de la nature ont suivi une formation spécifique. Le Canton de Neuchâtel veut inscrire l’avenir du Creux-du-Van dans un cadre de développement durable. Un rapport d’information du Conseil d’Etat doit être présenté au Grand Conseil cette semaine.

La flore du Creux du Van comprend plusieurs espèces protégées comme la Gentiane acaule. La flore du Creux-du-Van comprend plusieurs espèces protégées comme la gentiane acaule.

Le rapport pointe du doigt le fait que la région est aujourd’hui consommée plutôt que valorisée. L’abondance de touristes venus de toute la Suisse ne génère aucune retombée financière. Au contraire, elle cause des dégâts au bord du cirque notamment où la flore alpine a presque entièrement disparu en raison du piétinement incessant des visiteurs.

Les retombées économiques, le balisage du site et la protection des zones sensibles doivent donc être accrus. Les différents partenaires vont se réunir afin d’établir un plan de mesures.

Site touristique national

Outre les mesures à long terme de conservation du paysage naturel, le rapport mentionne Enjoy Creux-du-Van. Ce projet touristique est soutenu par le programme national Enjoy Switzerland qui vise une intensification de la commercialisation du tourisme rural dans les régions de montagne. Suisse Tourisme et l’Aide suisse aux montagnards parrainent le programme. La région du Creux-du-Van (et trois autres sites touristiques du pays) a été retenue parmi une trentaine de candidatures.

Une déclaration d’intention portant sur trois ans a été signée en septembre 2012 par Tourisme neuchâtelois et les différents partenaires concernés comme les communes de Val-de-Travers et de Provence, dans le canton de Vaud. La Ferme Robert et la Ferme du Soliat font aussi partie du groupe de pilotage. Les différents services des départements de l’aménagement du territoire des deux cantons participent également à la concrétisation du projet.

 

Intensifier la commercialisation du tourisme

Enjoy Creux-du-Van n’a pas pour objectif d’attirer plus de visiteurs dans la région. Ses différents acteurs visent plutôt à générer davantage de retombées économiques au profit de la mise en valeur et de la protection du site. L’accès au Creux-du-Van va rester gratuit, mais nous souhaitons inciter ses visiteurs à dépenser de l’argent en leur proposant par exemple d’acheter des souvenirs ou de louer des vélos électriques depuis les parkings situés en périphérie du site, explique le directeur de Tourisme neuchâtelois. Yann Engel dit vouloir s’inspirer des modèles de parcs nationaux américains qui sont gérés comme des entreprises.

Le Creux du Van doit donc être mieux aménagé pour accueillir les visiteurs, tout en respectant l’authenticité du lieu. Tourisme neuchâtelois imagine, par exemple, la mise en place de chemins en matériaux naturels et la sécurisation du bord du cirque par des murs de pierres sèches. Suisse Tourisme et l’Aide suisse aux montagnards servent de coach dans l’élaboration de ces projets. /aes


Actualisé le

Actualités suivantes