La taxe d'eau qui fâche Les Brenets

Certains habitants du village connaissent une forte augmentation de leur facture d’eau depuis ...
La taxe d'eau qui fâche Les Brenets

Certains habitants du village connaissent une forte augmentation de leur facture d’eau depuis la fusion avec Le Locle. Interpellé par le législatif jeudi soir, le Conseil communal répond qu’il applique simplement le règlement communal en la matière

 (Photo libre de droits).  (Photo libre de droits).

Certains habitants des Brenets sont remontés. Ils sont plusieurs à constater une forte augmentation de leurs factures relatives à la consommation de l’eau depuis la fusion avec Le Locle. 

Le parti socialiste s’est fait l’écho de ces préoccupations jeudi soir devant le Conseil général via une interpellation. Un exemple parlant était cité dans le texte, celui d’un utilisateur qui aurait constaté une augmentation de 7 francs 50 à 217 francs sur six mois.

Faisant face aussi à plusieurs courriers d’habitants remontés, le Conseil communal est pourtant resté droit dans ses bottes. Selon Miguel Perez, élu en charge du dossier, la Ville ne fait qu’appliquer les règlements du tarif de l’eau accepté par le Conseil général il y a une douzaine d’année et discutés dans les accords de fusion. « Des lois interdisent aux distributeurs d’eau de gagner de l’argent sur le dos de consommateurs mais obligent à maintenir un réseau performant », a rappelé le conseiller communal.

En résumé, Le Locle, comme beaucoup d’autres communes, instaure une redevance fixe, celle de Viteos :

Le Conseil communal de peut pas appliquer des tarifs différenciés au sein de la Commune, entre Le Locle et Les Brenets. /lre


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus