« Une bulle d’air » pour les discothèques

Le Canton de Neuchâtel a décidé vendredi d’octroyer une aide financière spécifique aux établissements ...
« Une bulle d’air » pour les discothèques

Le Canton de Neuchâtel a décidé vendredi d’octroyer une aide financière spécifique aux établissements nocturnes. Un soulagement pour le président du Conseil de la nuit, Thomas Menant

Les discothèques recevront un montant équivalent à 1% de leur chiffre d'affaires annuel pour le mois de décembre. (Photo d'illustration) Les discothèques recevront un montant équivalent à 1% de leur chiffre d'affaires annuel pour le mois de décembre. (Photo d'illustration)

« Nous sommes contents de recevoir enfin une aide spécifique aux discothèques ». Le président du Conseil de la nuit et patron du DowntownK à Neuchâtel, Thomas Menant, se réjouit des nouvelles aides accordées au monde de la nuit par le Canton de Neuchâtel. Le Conseil d’Etat a décidé vendredi d’attribuer un nouveau soutien financier aux établissements nocturnes impactés par les mesures sanitaires instaurées en décembre. La 2G+ (guéri ou vacciné, avec un test négatif) a mis en difficulté les discothèques et bars avec consommation debout.

Pour soutenir ce secteur, le gouvernement cantonal propose pour le mois de décembre une prise en charge supplémentaire de 1% du chiffre d’affaires annuel et au maximum 20'000 francs par établissement, à fond perdu. Une « bulle d’air » pour Thomas Menant qui souligne que les discothèques ont particulièrement souffert des mesures sanitaires :

Pour le président du Conseil de la nuit, cette aide est bienvenue d’autant que décembre est généralement le mois de l’année où les discothèques réalisent leur plus gros chiffre d’affaires. Le mois dernier, le patron du DTK estime que les pertes enregistrées par son établissement avoisinent les 80%.

Thomas Menant juge toutefois que les aides devraient plutôt être basées sur le montant des charges que sur le chiffre d’affaires. Il estime que pour certains de ses confrères qui doivent assumer des gros loyers, ce soutien financier ne sera pas suffisant. /ara


Actualités suivantes

Articles les plus lus