Chapeau de Napoléon : l’accès au public se jouera ces prochaines semaines

Le bâtiment a été racheté mercredi par un horloger du Val-de-Travers, Kari Voutilainen. Le ...
Chapeau de Napoléon : l’accès au public se jouera ces prochaines semaines

Le bâtiment a été racheté mercredi par un horloger du Val-de-Travers, Kari Voutilainen. Le repreneur ne peut pas encore garantir l’ouverture d’un accès routier pour que la population accède au point de vue

Cette vue sur le Val-de-Travers n'est plus garantie au public après le rachat du Chapeau de Napoléon. Cette vue sur le Val-de-Travers n'est plus garantie au public après le rachat du Chapeau de Napoléon.

Il faudra encore plusieurs semaines pour savoir si l’accès au point de vue du Chapeau de Napoléon sera maintenu par la route. Mercredi, le propriétaire actuel Daniel Bändi s’est enfin séparé de son bien, près de 20 ans après sa mise en vente. Le nouvel acquéreur est un horloger basé à Môtiers, Kari Voutilainen. L’artisan a créé son entreprise en 2002 au Vallon, et cherchait depuis ce printemps à s’étendre : il manquait effectivement de place pour installer ses 27 collaborateurs.

Malgré ses recherches, Kari Voutilainen n’avait trouvé que très peu de bâtiments avec du caractère, en vente au Val-de-Travers. Son choix s’est donc porté sur le Chapeau de Napoléon, plutôt que sur un site situé en dehors de la région.

L’annonce de la vente mercredi a ravivé les craintes de la population quant à l’accès au point de vue, actuellement garanti par le restaurant. Si les autorités de Val-de-Travers ont annoncé qu’elles souhaitaient maintenir un point de vue, les discussions sont en cours entre la commune et le repreneur. Et pour l’instant, Kari Voutilainen n’a pas encore arrêté son choix.

L'avis de Kari Voutilainen

Kari Voutilainen sera officiellement propriétaire du lieu dès le 1er décembre. Les derniers couverts seront par ailleurs servis le 1er novembre au restaurant du Chapeau de Napoléon, qui accueillait des clients depuis sa construction en 1894. /swe


Actualisé le

 

Actualités suivantes