Le Chapeau de Napoléon est vendu

Le bâtiment situé sur la montagne en-dessus de Fleurier n’accueillera plus de convives. Le ...
Le Chapeau de Napoléon est vendu

Le bâtiment situé sur la montagne en-dessus de Fleurier n’accueillera plus de convives. Le lieu a été vendu mercredi par le propriétaire actuel à l’entreprise Voutilainen

Le Chapeau de Napoléon a été vendu à une entreprise horlogère du Val-de-Travers. Le Chapeau de Napoléon a été vendu à une entreprise horlogère du Val-de-Travers.

« C’est un livre qui se ferme pour nous ». Le propriétaire du Chapeau de Napoléon Daniel Bändi et sa femme paraissaient soulagés ce mercredi après-midi, quelques heures seulement après la signature du contrat de vente. Il faut dire que cela fait plusieurs décennies que le couple essayait de remettre le bâtiment.

Daniel Bändi avait racheté l'établissement en 1984, site parfois aussi appelé « Rigi neuchâtelois » . Convaincu de la beauté des lieux, il a alors effectué des travaux afin de créer le bâtiment que l’on connait aujourd’hui comme le Chapeau de Napoléon. En l’inaugurant en 1987, Daniel Bändi espérait pouvoir développer ce restaurant avec sa famille, ce qui n’a finalement pas été possible.

Cela fait désormais près de 20 ans que le propriétaire tente de vendre le bâtiment. Il espérait y maintenir un restaurant, qui existait depuis 1894 sur cette montagne, ainsi que le point de vue sur le Vallon. Mais selon Daniel Bändi, le mauvais état de la route qui mène au Chapeau de Napoléon aurait dissuadé plusieurs racheteurs. Cette route devait en effet être entretenue par les propriétaires du site, surtout l’hiver, et les frais auraient pu être importants.


Et en juin 2020, un repreneur

C’est finalement un horloger du Val-de-Travers qui s’est présenté à sa porte cet été 2020 : Kari Voutilainen. L’artisan s’est dit intéressé par les lieux, et a souhaité entreprendre les démarches pour racheter le bâtiment. Une transaction finalement aboutie et signée ce mercredi matin, pour un prix qui restera inconnu.  RTN avait contacté Daniel Bändi fin septembre. Il n’a souhaité confirmer la vente à notre rédaction qu’une fois la transaction réalisée.

Une chose est sûre : Daniel Bändi et sa femme sont soulagés d’avoir pu vendre le bâtiment, de plus à quelqu’un du Val-de-Travers. Même s’ils auraient aimé que la population puisse à l'avenir profiter du bâtiment, ils continueront tous les deux d’admirer le Chapeau depuis la Vallée.


Avenir du point de vue sur le Val-de-Travers

Pour l’instant, rien ne garantit que le point de vue reste accessible au public. De son côté, Daniel Bändi affirme que le site sera fermé aux visiteurs dès l’entrée du parking actuel. Seul le point de vue situé en-dessus, sur le belvédère, devrait rester accessible, et uniquement à pied. Contacté mercredi après-midi, le conseiller communal Frédéric Mairy nuance : des discussions seraient en cours avec le repreneur, Kari Voutilainen, afin de conserver un accès pour quelques voitures, mais aussi pour assurer un point de vue sur le Val-de-Travers. La façon dont la route d’accès sera gérée est aussi en discussion, toujours selon Frédéric Mairy. De son côté, Kari Voutilainen est resté injoignable mercredi malgré nos appels.

Ce qui est sûr, c’est que le restaurant servira ses derniers couverts le 1er novembre, dans un peu plus de deux semaines. Suivra une phase de déménagement, avant l’arrivée de l’entreprise Voutilainen dès le 1er décembre. /swe

La vue depuis le Chapeau de Napoléon sur le Val-de-Travers. La vue depuis le Chapeau de Napoléon sur le Val-de-Travers.

Le Chapeau de Napoléon depuis le parking. Le Chapeau de Napoléon depuis le parking.


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus