Le COVID-19 n'épargne pas les homes neuchâtelois

L’épidémie s’étend aussi dans plusieurs établissements médico-sociaux. 24 résidents et 46 collaborateurs ...
Le COVID-19 n'épargne pas les homes neuchâtelois

L’épidémie s’étend aussi dans plusieurs établissements médico-sociaux. 24 résidents et 46 collaborateurs ont été testés positifs dans 12 EMS du canton de Neuchâtel

(Photo: LDD) (Photo: LDD)

L’épidémie de COVID-19 continue de progresser et n’épargne pas les homes.

La situation commence à se tendre sérieusement pour 12 établissements médico-sociaux (EMS) du canton de Neuchâtel. La cellule communication de l’ORCCAN informe ce mercredi que le virus se répand dans ces structures malgré l’interdiction des visites et le renforcement des directives. Pour l’heure, 24 résidents et 46 collaborateurs ont été testés positifs au coronavirus. Six résidents ont nécessité une hospitalisation en raison de leur état.


Plusieurs mesures sanitaires en place

Le Service cantonal de la santé publique, qui suit la situation quotidiennement, collabore avec les faîtières de l’ensemble des EMS. Plusieurs directives ont été imposées afin de limiter la propagation de l’épidémie. Les visites physiques ont été remplacées par plusieurs alternatives, telles que des téléphones ou des appels vidéo. Les contrôles de détection ont été renforcés auprès du personnel soignant. Des secteurs libres de COVID-19 ont également été mis en place, si possible, dans certains établissements.

Si le manque de personnel devait devenir critique, la Protection civile peut intervenir notamment dans la distribution des repas ou l’accompagnement, et ainsi renforcer la capacité de soins. La bourse de l’emploi des professionnels de la santé du SCSP peut également dépêcher des bénévoles. /comm-dsa


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus