Covid-19 : hausse de salaires anticipée pour le personnel de santé

Le Canton entend revaloriser les conditions salariales, dès le mois d'avril, pour marquer le ...
Covid-19 : hausse de salaires anticipée pour le personnel de santé

Le Canton entend revaloriser les conditions salariales, dès le mois d'avril, pour marquer le soutien de la société neuchâteloise aux professionnels des soins

L'Etat de Neuchâtel débloque un crédit urgent et extraordinaire de 3,6 millions de francs pour participer à une revalorisation des conditions salariales du personnel des institutions de santé. La décision s'inscrit dans le cadre de la crise sanitaire du Covid-19.

Le Conseil d'Etat entend ainsi marquer de « façon tangible le soutien de la collectivité neuchâteloise aux professionnels des soins », a indiqué jeudi la Chancellerie d'Etat. Ces derniers agissent « dans un contexte hors du commun et avec des contraintes professionnelles et familiales qui se sont durement accrues avec la crise ».

C'est pourquoi le gouvernement a invité les employeurs à accorder, dès le mois d'avril plutôt qu'en décembre, la seconde revalorisation de la grille salariale, convenue entre les partenaires sociaux en 2016. Le crédit urgent et extraordinaire intervient toutefois dans le contexte national de la crise sanitaire.

La décision fait suite à celle du Conseil fédéral de suspendre temporairement les dispositions de la loi sur le travail relatives aux temps de travail et de repos dans les institutions de soins. L'exécutif neuchâtelois s'est adressé à la commission faîtière de la CCT Santé 21 pour inviter les partenaires sociaux à envisager des mesures de même nature.

Tout en invitant les employeurs à continuer de veiller à la santé et au repos de leurs collaborateurs, le Conseil d'Etat souhaite par là, à l'instar du Conseil fédéral, permettre aux institutions du canton de Neuchâtel de « disposer de toute la souplesse requise par le contexte extraordinaire dans lequel elles  évoluent ». /ats-dsa


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus