Il n’y aura plus de réception neuchâteloise à Baselworld

Le Canton de Neuchâtel renonce à déployer les gros moyens au Salon mondial de l’horlogerie ...
Il n’y aura plus de réception neuchâteloise à Baselworld

Le Canton de Neuchâtel renonce à déployer les gros moyens au Salon mondial de l’horlogerie et de la bijouterie à Bâle

Le Conseil d'Etat neuchâtelois ne se déplacera plus in corpore à Baselworld comme ici en 2018. (Photo : archives SP) Le Conseil d'Etat neuchâtelois ne se déplacera plus in corpore à Baselworld comme ici en 2018. (Photo : archives SP)

Il n’y aura plus de journée neuchâteloise à Baselworld. Le Canton renonce dès cette année à organiser sa traditionnelle réception au Salon mondial de l'horlogerie et de la bijouterie de Bâle ; un événement auquel participait le Conseil d’Etat in corpore, accompagné d’une forte délégation neuchâteloise. Le gouvernement justifie cette décision par la diminution du nombre d’exposants de la région : de 40 en 2016, les entreprises neuchâteloises n’étaient plus que 15 l’an passé, indique le conseiller d’Etat en charge de l’économie Jean-Nat Karakash. Le nombre de participants au cocktail neuchâtelois a aussi diminué, dit-il.

Le Canton continuera d’être présent à Baselworld, mais de manière plus restreinte.

Le déplacement du Salon mondial de l'horlogerie et de la bijouterie à la période de fin avril-début mai au lieu de mars a aussi joué un rôle dans la décision du Canton de Neuchâtel de renoncer à sa réception. Jean-Nat Karakash évoque la concentration de salons à cette période de l’année avec le SIAMS à Moutier, le Technical Watchmaker Show à La Chaux-de-Fonds et le Watches and Wonders de Genève, anciennement SIHH. Le Conseil d’Etat fait part de sa volonté de mieux répartir ses forces et d’être plus présent, principalement sur les deux premiers rendez-vous.

Le canton du Jura a également fait le choix de renoncer à sa réception à Baselworld. /sbe


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus