Clap de fin pour Baselworld

Le directeur de la foire horlogère rhénane, Michel Loris-Melikoff, a confirmé que l’événement ...
Clap de fin pour Baselworld

Le directeur de la foire horlogère rhénane, Michel Loris-Melikoff, a confirmé que l’événement ne reviendrait plus sous sa forme habituelle

Baselworld ne reviendra pas sous sa forme habituelle. (Photo : archives). Baselworld ne reviendra pas sous sa forme habituelle. (Photo : archives).

Baselworld a vécu sa dernière édition en 2019. C’est ce qu’annonce le journal Le Temps dans son édition de jeudi. Le directeur de la foire horlogère rhénane, Michel Loris-Melikoff, a confirmé que la prochaine édition prévue du 28 janvier au 2 février n’aurait pas lieu. La nouvelle n’est qu’une demi-surprise après le désistement récent de plusieurs grandes marques.

Parmi les entreprises jurassiennes, la franc-montagnarde Edox avait pour habitude de se rendre à Bâle : « Ce n’est qu’une demi-surprise, nous étions sceptiques sur la tenue de Baselworld en 2021. Les grands noms attirent le monde, donc sans eux l’intérêt aurait été moins élevé de nous y rendre », a expliqué à notre radio le directeur de la société basée aux Genevez, Alexandre Strambini, qui espère pouvoir se rendre au salon horloger de Genève l’année prochaine.

Les impacts sont pour l’heure durs à évaluer pour Edox, selon son directeur Alexandre Strambini

Les organisateurs de Baselworld travaillent sur un nouveau concept de salon horloger. Ils devraient en communiquer la formule et les dates d’ici cet été. Alexandre Strambini demande à voir, mais un 2e rendez-vous horloger n’est pas forcément la meilleure des solutions pour la branche.

« Un salon horloger se doit d’être fédérateur »

/emu


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus