Le dernier budget de la Ville de Neuchâtel passe la rampe

Le Conseil général a accepté l’exercice 2020 par 26 voix contre 9 et 2 abstentions. Il prévoit ...
Le dernier budget de la Ville de Neuchâtel passe la rampe

Le Conseil général a accepté l’exercice 2020 par 26 voix contre 9 et 2 abstentions. Il prévoit l’équilibre, avec un très léger bénéfice de 9'500 francs. Le prochain budget se fera sous l’égide de la commune fusionnée

Le Conseil général de Neuchâtel a accepté le dernier budget de la Ville avant le fusion. Le Conseil général de Neuchâtel a accepté le dernier budget de la Ville avant le fusion.

Soirée historique lundi soir à l’Hôtel de Ville de Neuchâtel. Le Conseil général a voté le dernier budget de la Ville sous sa configuration actuelle. Le prochain se fera sous l’égide de la nouvelle commune fusionnée. 

Le législatif a validé l’exercice 2020 qui table sur l’équilibre, avec un très léger bénéfice de l’ordre de 9'500 francs. Le budget a passé la rampe par 26 voix contre neuf et deux abstentions. Le groupe PLR l’a rejeté en bloc. Il estime que les investissements sont trop ambitieux, plus de 70 millions de francs, alors qu’au niveau opérationnel la Ville n’est pas capable de faire des bénéfices.

Autre critique : les 2,25 millions de francs dévolus au Programme de domiciliation, prélevés sur la réserve conjoncturelle. Le PLR estime ne pas avoir assez d’informations sur le sujet pour accepter un tel montant. Il a donc déposé un amendement pour le biffer du budget. Amendement qui a été refusé. 

Le groupe PopVertSol s’est aussi questionné sur ce programme qu’il a qualifié de nuage dans une caisse en bois. Par contre, il a déposé un amendement proposant de l’augmenter de 100'000 francs pour permettre au Service des bâtiments d’assainir au plus vite le patrimoine financier et administratif de la Ville. Amendement lui aussi refusé.

Pour le groupe Vert’libéral-PDC, ce budget est équilibré uniquement grâce au prélèvement à la réserve conjoncturelle pour un montant de 7,15 millions de francs, dont 2,25 dévolus au Programme d’impulsion et de domiciliation.

Les socialistes se sont montrés plus positifs. Ils ont salué un budget qui présente une vision de développement encourageante, notamment au vu des investissements. Pour le PS, « il est temps d’investir pour les générations futures. Et ça commence en 2020 ».

Le prochain budget de la Ville de Neuchâtel se fera sous l’égide de la nouvelle commune fusionnée. /sma


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus