Un million pour le collège de l’Ouest

Le Conseil général de La Chaux-de-Fonds a accepté mardi soir un crédit de 980'000 francs pour ...
Un million pour le collège de l’Ouest

Le Conseil général de La Chaux-de-Fonds a accepté mardi soir un crédit de 980'000 francs pour l’assainissement de l’établissement construit en 1900, qui sera équipé de panneaux solaires

Le collège de l'Ouest tel qu'il était lors de sa construction dans les années 1899-1900. (Dessin de 1935, source : rapport du Conseil communal) Le collège de l'Ouest tel qu'il était lors de sa construction dans les années 1899-1900. (Dessin de 1935, source : rapport du Conseil communal)

Le collège de l’Ouest à La Chaux-de-Fonds aura droit à un coup de jeune. Le Conseil général a accepté mardi soir un crédit de 980'000 francs destiné à l’assainissement d’un bâtiment qui fût le grand collège de Suisse au début du XXe siècle. « Construit en 1900, l’établissement a accueilli jusqu’à 1440 élèves contre 500 aujourd’hui », a rappelé Théo Huguenin-Elie, conseiller communal en charge de l’urbanisme.

Les travaux prévoient l’assainissement de l’enveloppe du collège et l’installation d’une centrale photovoltaïque en toiture en partenariat avec l’entreprise Viteos. Le rapport a été accepté par 36 voix et 3 abstentions.


Les marquises vont rester

Les Verts avaient déposé deux amendements destinés à économiser 10% du montant des travaux prévus. Les modifications touchaient des travaux jugés uniquement esthétiques : le remplacement des marquises disgracieuses et le rehaussement des mains courantes. La proposition a été retirée au profit d’une résolution commune du POP, des Verts et du PS. Celle-ci demande que les marquises ne soient pas remplacées mais rénovées et que l’argent ainsi économisé soit utilisé pour la correction du toit pour l’installation d’une centrale photovoltaïque plus grande que prévue par le rapport. Cette option avait été étudiée par l’exécutif, mais il y avait renoncé. Théo Huguenin-Elie, conseiller communal en charge de l’urbanisme.

La proposition a divisé le plénum. La droite s’opposait au financement d’un projet d’une entreprise privée – Viteos – par des deniers publics mais la majorité de gauche l’a emporté par 20 voix contre 11 et 7 abstentions.

Le collège de l'ouest aujourd'hui. (Photo : rapport du Conseil communal) Le collège de l'ouest aujourd'hui. (Photo : rapport du Conseil communal)

Nouvelle fiduciaire

Le Conseil général a également accepté de confier la révision des comptes des années 2019 à 2021 à la fiduciaire Muller Christe et Associés SA, l’offre étant la moins chère (115'778 pour trois ans). Si le rapport a facilement passé la rampe par 31 voix et 7 abstentions, les Verts ont toutefois déposé un postulat. Le texte demande au Conseil communal d’étudier d’autres critères à faire apparaître lors de soumissions ou d’appels d’offres, ce afin de mettre en avant d’autres aspects que les seules compétences et les coûts. L’exécutif a toutefois relevé qu’une étude juridique était nécessaire avant de pouvoir répondre à cette demande.


« Central Park » à La Tchaux

Déposée en septembre, la motion socialiste « Le Centre Park de La Chaux-de-Fonds » a été qualifiée d’utopie par le Conseil communal. « Elle représente un idéal vers lequel la société doit tendre. L’avenue Léopold-Robert ne sera jamais Central Park, » a indiqué Théo Huguenin-Elie. Toutefois, le Pod va évoluer quand les contournements seront réalisés. « Piétons et cyclistes y occuperont une place de poids », a-t-il ajouté, avant d’accepter la motion, soutenue également par le législatif par 22 voix contre 15. La proposition fera donc partie de la réflexion de l’exécutif en matière de mobilité urbaine. /mwi


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus