Pour une promotion économique forte à La Chaux-de-Fonds

Cinq des six partis représentés au Conseil général ont accepté mercredi soir une motion qui ...
Pour une promotion économique forte à La Chaux-de-Fonds

Cinq des six partis représentés au Conseil général ont accepté mercredi soir une motion qui demande au Conseil communal d’anticiper et de dynamiser davantage la promotion économique de la Ville pour attirer de nouvelles entreprises

Le conseil général demande une réorganisation du service de l'économie. Le conseil général demande une réorganisation du service de l'économie.

 

La Chaux-de-Fonds doit davantage draguer les entreprises pour relancer son économie. Le Conseil général a accepté mercredi une motion intitulée « Ayons l’audace de nos ambitions ». Le texte a été signé par cinq des six partis. Seul le PLR n’a pas signé et a refusé la motion, estimant que la priorité devait plutôt être mise sur l’attrait de nouveaux habitants. Les Verts se sont quant à eux abstenus.

Pour les motionnaires, après le temps des économies, La Chaux-de-Fonds doit désormais mieux se vendre auprès des personnes physiques, mais surtout des entreprises. Cela passe aux yeux des élus, par la recréation du poste de chargé de la promotion économique, supprimé en 2016 à la suite du départ d’Eric Tissot. Sylvia Morel, conseillère communale en charge du dossier, estime que la réorganisation du service porte ses fruits. Si une priorité est mise sur l'attrait de nouveaux habitants, en particulier séduire les personnes qui travaillent à La Chaux-de-Fonds, l'axe de prospection auprès des entreprises n'est pas laissé de côté:

Les précisions de Sylvia Morel

Du côté des motionnaires, on admet que le service tourne, mais on dénote une gestion « à vue ». Le premier signataire du texte Michael Othenin-Girard:

Les précisions de Michael Othenin-Girard

Le Conseil communal devra s’atteler à la rédaction d’un rapport sur la question.

Le climat rebondit au Conseil général

Parmi l’ordre du jour touffu, les élus ont aussi accepté une motion des trois groupes de gauche sous forme de plan climat. Trois jeunes conseillers généraux demandent à la Ville de présenter les différentes mesures mises en place dans l’organisation communale dans un prochain rapport, en marge aux récentes mobilisations mondiales pour le climat et la planète. /lre




Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus