L’UDC Loïc Frey vise l’exécutif de Val-de-Travers

L’UDC de Val-de-Travers revendique le siège que la PLR Chantal Brunner va laisser libre au ...
L’UDC Loïc Frey vise l’exécutif de Val-de-Travers

Loïc Frey (photo : UDC) Loïc Frey (photo : UDC)

L’UDC de Val-de-Travers revendique toujours un siège au Conseil communal. Elle propose la candidature de Loïc Frey pour l’élection complémentaire qui aura lieu lundi 23 janvier lors de la séance du Conseil général, à la suite de la démission de la libérale-radicale Chantal Brunner.

L’UDC estime qu’elle doit avoir un élu à l’exécutif pour respecter la démocratie compte tenu des résultats des élections communales de juin 2016. C’est le parti qui a le plus progressé dans la commune, décrochant neuf sièges au Conseil général, soit trois de plus que lors de la précédente législature. L’UDC vallonnière va donc proposer Loïc Frey, qui était l’un des deux candidats au Conseil communal éconduits en juin. Le parti souligne que l’agriculteur, qui aura bientôt 26 ans, a l’expérience nécessaire avec ses mandats de conseiller général et de député au Grand Conseil. L’UDC considère remplir ainsi les conditions fixées par le PLR. Elle en profite pour souligner que le Parti libéral-radical ne respecte pas les règles qu’il a lui-même fixées : son candidat, Christophe Calame, n’a aucun mandat, pas plus au Conseil général qu’au Grand Conseil. /msa


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus