Le Locle : un oui au budget sur fond d’inquiétudes

La Ville du Locle tient son budget 2017. Au contraire du Grand Conseil neuchâtelois plus tôt ...
Le Locle : un oui au budget sur fond d’inquiétudes

 Photo: archives

La Ville du Locle tient son budget 2017. Au contraire du Grand Conseil neuchâtelois plus tôt dans la journée, le Conseil général de la Mère Commune a validé mercredi soir le budget pour l’année à venir par 30 voix contre 1 et 5 abstentions. Il présente un déficit de près de 6,5 millions de francs.

Parmi ceux qui se sont abstenus, le parti socialiste a déposé un amendement au chapitre des charges du personnel. Il demandait au Conseil communal de revenir sur la suppression des échelons automatiques, instaurés pour les salaires des fonctionnaires. Une démarche qui était soutenue par le syndicat SSP, et qui représentait une augmentation du déficit de 444'600 francs. L’amendement a finalement été refusé par 23 voix contre 7 et 6 abstentions.

Mais les prochaines années ne s’annoncent pas faciles au vu de la conjoncture d’une part et de certaines réformes cantonales d’autre part. Les élus ont tenu à le rappeler. « Notre avenir est pesant et très incertain » a par exemple souligné le socialiste David Taillard. « Il faudra des mesures qui ne seront pas toutes populaires. Notre région se trouve face à de lourds défis et la Ville du Locle doit continuer à défendre ses intérêts » a encore ajouté le PLR Anthony von Allmen.

L’hôpital inquiète aussi au Locle

Comme le Conseil général de La Chaux-de-Fonds la semaine dernière, le législatif du Locle a également fait part de ses préoccupations concernant les urgences vitales de l’HNE dans les Montagnes Neuchâteloises. Une résolution interpartis a été acceptée à l’unanimité par l’assemblée. Tout comme celle déposée par leurs homologues chaux-de-fonniers, elle fait suite à la lettre alarmante d’une doctoresse qui conteste un rapport de la Société suisse d’anesthésiologie et de réanimation, qui avait été demandé par la Ville de La Chaux-de-Fonds.

Enfin, deux autres rapports ont aussi été validés. Les modifications du personnel de la Ville ont été approuvées par 31 voix contre 5. Le parti socialiste a dénoncé un manque de consultation avec le personnel et a proposé le retrait du rapport, en vain. Les salles de science du collège Jehan-Droz bénéficieront quant à elles de nouvelles conduites d’alimentation en gaz. Un crédit de 155'000 francs a été accepté par l’assemblée. /lre


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus