Métamorphose de Neuchâtel : appui de la population

Les Jeunes-Rives de Neuchâtel pourraient revivre après 12 ans d’immobilisme. Les autorités ...
Métamorphose de Neuchâtel : appui de la population

Image de synthèse Jeunes-Rives Neuchâtel Image de synthèse des futures Jeunes-Rives.

Après plusieurs mois de consultation, le Conseil communal de Neuchâtel a présenté mercredi matin, non sans fierté, le résultat des démarches participatives entreprises avec la population dans le but de redonner un visage attrayant au centre-ville et aux rives.

Il en ressort que le projet Ring, censé faire revivre les Jeunes-Rives, est largement soutenu par les personnes sondées (population et personnes résidant hors de la ville).

Le Place du Port nécessite des aménagements plus accueillants. Quant à la Place Alexis-Marie Piaget, elle pourrait accueillir un grand magasin, dont l’implantation est soutenue par les commerçants, mais la Poste principale est aussi sur les rangs. Elle pourrait en effet mettre ses étages à disposition d'un magasin.

Olivier Arni, conseiller communal en charge de l’urbanisme, l’a rappelé : ce processus participatif découle d’une volonté de prendre en compte l’avis de la population et des commerçants, après le refus de la population sur la Place Numa-Droz, en 2013.


Redonner lac et rives à la population

Le projet Ring comprendra des espaces verts, des accès au lac facilités, des lieux de rencontre et des espaces de loisirs. Les personnes interrogées ont indiqué que le projet correspond globalement à leurs attentes.

Parmi les critiques : le prix, environ 20 millions de francs, mais le Conseil communal « promet de faire son possible pour réduire le prix ».

Les places de stationnement, elles, ne seront pas supprimées mais déplacées ou remplacées.


Une place morte

Des ateliers participatifs sur la Place du Port et la Place Alexis-Marie Piaget ont mis en lumière que la population soutient  l’implantation d’un grand magasin à proximité du cœur de la ville. En revanche, les autorités indiquent que la Place Alexis-Marie Piaget n’est pas la seule sur les rangs : la Poste pourrait mettre ses étages à disposition. Les discussions sont en cours.

Un parking souterrain doit être construit, en prolongement du Parking du Port.

Quant à la Place du Port, elle manque d’attractivité et de mobilier urbain pour être plus attrayante. Cela entraînerait notamment le déménagement des carrousels lors de la Fête des vendanges.


Ville dynamique, ville mobile

Tous ces aménagements nécessitent un plan global et solide de mobilité. Les commerçants en ont d’ailleurs fait une condition : un grand magasin, d’accord, mais lié à une mobilité correcte.

Les autorités planchent sur différentes options, dont certaines seront testées en situation réelle.

Le trafic inutile doit être supprimé, la visibilité des places de parc dans les parkings souterrains doit être améliorée, et l’offre des P+R doit être mieux vendue auprès des automobilistes. Notamment.

Le Conseil communal va maintenant présenter ces résultats à la population. Ensuite, il demandera des crédits d’étude. Si tout va bien et que les opposants ne se manifestent pas (il y en a déjà), les travaux pourraient commencer en 2017. « Nous voulons être très optimistes », a déclaré Olivier Arni. /abo

 


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus