Val-de-Travers : budget déficitaire mais baisse d'impôts en vue

La commune de Val-de-Travers prévoit un budget 2015 déficitaire de 4,5 millions de francs, ...
Val-de-Travers : budget déficitaire mais baisse d'impôts en vue

Le chef du dicastère des finances de Val-de-Travers, Frédéric Mairy. Le chef du dicastère des finances de Val-de-Travers, Frédéric Mairy.

Val-de-Travers voit rouge. La commune prévoit un budget 2015 déficitaire de 4,5 millions de francs. Ce déficit ne respectant pas les mécanismes de maîtrise des finances, l’exécutif demande au Conseil général d’accepter d’y déroger. Mais il propose dans le même temps une baisse du coefficient fiscal.

L’important excédent de charges s’explique par des décisions prises au niveau cantonal, à commencer par le passage au principe d’échéance. Ce changement de règles comptables, qui concerne plusieurs postes budgétaires, alourdit les charges de Val-de-Travers de plus de 3 millions de francs en 2015. D’autres évolutions cantonales péjorent aussi le budget. La péréquation intercommunale prive Val-de-Travers de 600'000 francs. La commune touchera 220'000 francs de subvention en moins pour sa deuxième ambulance et elle devra débourser 300'000 francs de plus dans le cadre de la nouvelle loi sur la police. Dans le même temps, la facture sociale continue sa progression, même si elle est mieux maîtrisée.

Le Conseil communal relève tout de même un élément plus réjouissant : la maîtrise des charges se confirme. L’exécutif fait le pari de proposer une diminution progressive de deux points du coefficient fiscal, dans l’idée de renforcer l’amélioration de l’image de Val-de-Travers. De 79 actuellement, le coefficient  fiscal pourrait passer à 78 en 2015. Une deuxième baisse d’un point est envisagée en 2016, pour autant que certaines conditions soient remplies. Pour 2015, l’impact direct d’une telle décision sur les finances communales se monte à 270'000 francs. Pour la majorité des contribuables, une baisse d’un point du coefficient fiscal correspond à un gain d’une centaine de francs. Le Conseil général procédera à l’examen du budget 2015 le 8 décembre. /msa


Actualisé le

Actualités suivantes