Edith Boissonnas, poétesse libre de toute étiquette

Edith Boissonnas sort de l’ombre. Cette poétesse qui vécut à Neuchâtel et à Paris entre 1946 ...
Edith Boissonnas, poétesse libre de toute étiquette

Edith Boissonnas, BPUN Edith Boissonnas vue par le peintre Jean Dubuffet.

Edith Boissonnas sort de l’ombre. Cette poétesse qui vécut à Neuchâtel et à Paris entre 1946 et 1989, peu connue du grand public, fait l’objet d’une exposition vernie jeudi soir à la Bibliothèque publique et universitaire de Neuchâtel. Edith Boissonnas. Une joie de vivre, animale, me secoue est à découvrir jusqu’au 31 mars 2015.

Des chercheurs de l’Université de Neuchâtel se sont attelés à mettre en valeur le fonds d’archives d’Edith Boissonnas, conservé à la BPUN. Le public découvrira des documents personnels de la poétesse : photographies, carte d’identité et premiers poèmes.

Tout au long de son existence, Edith Boissonnas cherche à s’affranchir des contraintes sociales de son époque, s’adonnant pleinement à sa vocation d’écrivain. Elle côtoiera de grands noms tels que l’éditeur français Jean Paulhan qui sera son amant durant de nombreuses années. L’exposition fait d’ailleurs la part belle à la correspondance que tous deux entretiennent.

Edith Boissonnas participe également à l’essor de l’art brut et se lie d’amitié avec son fondateur, le peintre Jean Dubuffet, qui lui consacre quatre portraits, reproduits à la BPUN. Malgré cette amitié, la poétesse refusera de se voir associer à l’art brut, voulant éviter toute étiquette. Le peintre et sculpteur Alberto Giacometti réalisera lui aussi un portrait d'Edith Boissonnas que le visiteur pourra contempler.

L’une des vitrines de l’exposition évoque par ailleurs la prise de mescaline par Edith Boissonnas, Jean Paulhan et l’écrivain Henri Michaux en vue de tester l’effet de cette drogue hallucinogène sur l’écriture.

Ces différents épisodes illustrent la riche existence de cette figure littéraire de l’entre-deux-guerres, partagée entre la Suisse romande et la France et jusque-là peu connue de chaque côté de la frontière. /sbe


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus