Feu vert pour les ambulances du Val-de-Travers

Le service des ambulances du Vallon sera mieux loti : le Conseil général de Val-de-Travers ...
Feu vert pour les ambulances du Val-de-Travers

Le hangar des ambulances n'est pas adapté. Le hangar des ambulances à Couvet va subir d'importantes transformations.

Le service des ambulances du Vallon sera mieux loti : le Conseil général de Val-de-Travers a accepté à l’unanimité lundi soir deux crédits d’un montant total qui dépasse 1,7 million de francs. La somme de 1,45 million permettra d’agrandir et d’aménager la centrale des ambulances, qui se trouve à Couvet dans un hangar construit en 1966 et qui n’est pas du tout adapté. Le solde de 300'000 francs est destiné à l’achat d’une nouvelle ambulance.

Le législatif communal a également accepté sans broncher trois autres demandes de crédit. Le déplacement d’un exutoire eaux claires, devisé à 317'000 francs, devrait permettre d’éviter des inondations dans le secteur de la gare et du cinéma à Couvet. A cet endroit, les inondations de juillet 2013 avaient été spectaculaires, ravageant une distillerie qui venait d’ouvrir. L’extension du réseau de distribution de chaleur, grâce au chauffage à distance de Couvet, coûtera 255'000 francs. La réfection de la Place du 24 févier à Môtiers, pour un montant de 70'000 francs, prévoit la création de 14 places de parc en épis avec une circulation périphérique possible, ainsi que l’installation d’arbres et de mobilier urbain.

Le Conseil général a accepté de vendre l’ancien stand de tir de Fleurier pour un minimum de 285'000 francs. Une commission devra étudier les propositions d’affectation qui seront faites pour ce bâtiment. Enfin, l’assemblée a accueilli favorablement un rapport d’information sur le projet Travers-Express, qui consiste à créer un hôtel-restaurant sur le thème de la Belle Epoque pour redonner vie à l’ancienne gare de Travers. /msa


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus