Accords Erasmus et Horizon 2020 gelés : l’Uni rassure

C’est confirmé : les étudiants et les chercheurs sont les premières victimes de l’acceptation ...
Accords Erasmus et Horizon 2020 gelés : l’Uni rassure

C’est confirmé : les étudiants et les chercheurs sont les premières victimes de l’acceptation de l’initiative contre l’immigration de masse, le 9 février. Le couperet est tombé dimanche soir : Bruxelles gèle les négociations sur la participation suisse au programme d’échange académique Erasmus, ainsi qu’à la recherche.

 

Pas de retour immédiat

Il est encore trop tôt pour mesurer les effets concrets de cette décision. Mais l’Université de Neuchâtel tient à rassurer ses étudiants : les universitaires qui profitent en ce moment d’un échange Erasmus ne doivent pas plier bagage pour rentrer immédiatement en Suisse. Leur bourse d’étude reste active.

L’avenir est plus incertain. Chaque année, une quarantaine d’étudiants neuchâtelois partent étudier à l’étranger grâce au programme Erasmus. Leur total s’élève à 2'600 en Suisse. Il se pourrait que les départs prévus cet automne soient repoussés.

Mais la vice-rectrice de l’UniNE, Simona Pekarek, en charge de la recherche et de la qualité, rappelle que les accords Erasmus sont relativement nouveaux et que les étudiants avaient des possibilités d’étudier à l’étranger avant leur entrée en vigueur. Tout n’est donc pas perdu, même si elle admet qu’il sera certainement moins facile désormais de trouver des possibilités avec les institutions concernées.

 

Inquiétude plus marquée pour la recherche

Le domaine de la recherche inquiète davantage les universités de Neuchâtel et du reste de la Suisse. Si le gel des accords devait s’avérer définitif, la mesure mettrait en péril la compétitivité du pays dans un environnement de recherche toujours davantage international. C’est l’avis de la vice-rectrice de l’UniNE, Simona Pekarek :

A noter que l’Université de Neuchâtel a reçu près de 13 millions de francs entre 2007 et 2013 dans le cadre du programme de recherche européenne numéro 7.

 

Une manifestation de deuil jeudi

La Fédération des étudiants neuchâtelois fait le deuil des accords sur le programme d’échange Erasmus et sur la recherche. La FEN et d’autres associations estudiantines suisses invitent les universitaires, chercheurs et professeurs à se mobiliser. Une manifestation est prévue ce jeudi à 18h à Berne. Les manifestants sont invités à s’habiller de noir pour rejoindre le mouvement de deuil de la communauté académique. /aes


Actualisé le

Articles les plus lus