La France s'engage pour la ligne Delle-Belfort

La ligne Delle-Belfort se fera, et vite. Le ministre français de l'Economie Pierre Moscovici ...
La France s'engage pour la ligne Delle-Belfort

La ligne Delle-Belfort se fera, et vite. Le ministre français de l'Economie Pierre Moscovici a tenu a rassurer le Gouvernement jurassien lors d'une rencontre samedi matin à Montbéliard. Il a assuré que des engagements seraient pris pour lancer les travaux et qu'il n'y aurait aucun obstacle politique après la décision le 28 mars de Réseau Ferré de France de poursuivre les démarches pour la mise en place de la liaison qui doit relier la gare TGV de Belfort-Montbéliard.

Selon le ministre jurassien Philippe Receveur, un accord international sera signé prochainement, notamment sur les aspects financiers. La Suisse, canton du Jura et Confédération, ont en effet accepté de participer à hauteur de 4 millions de francs à un crédit additionnel, pour un coût total du projet de 130 millions de francs.

 

Calendrier maintenu

Selon Philippe Receveur, l'objectif d'une ouverture de la ligne fin 2015 est maintenu. Le projet entre maintenant dans sa phase de réalisation avec la publication des mises à l'enquête. Tout est réalisé pour que les engagements de la Confédération, du canton du Jura et de l'Etat français gardent cette date en ligne de mire a souligné Philippe Receveur.

 

Le Doubs au menu des discussions

Samedi, le Gouvernement jurassien et Pierre Moscovici ont également évoqué la question du Doubs. L'Etat français a donné son appui dans le dossier. Tous les acteurs, Jura, Neuchâtel et Franche-Comté, commencent à comparer leurs résultats d'analyse et nous maintenons la pression sur le grave problème des éclusées. Le dialogue se déroule très bien et les premiers résultats commencent à se faire sentir.

Les ministres jurassiens, des élus de Franche-Comté et Pierre Moscovici ont par ailleurs parlé économie, santé, sécurité et formation.  /jfa


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus