L’avenir de la Maison de l’absinthe se joue

La Maison de l’absinthe pourrait passer du statut de projet à celui de réalisation concrète ...
L’avenir de la Maison de l’absinthe se joue

Le projet de Maison de l'absinthe conçu par l'Atelier d'architecture Manini Pietrini. Le projet de Maison de l'absinthe conçu par l'Atelier d'architecture Manini Pietrini.

La Maison de l’absinthe pourrait passer du statut de projet à celui de réalisation concrète. Le Conseil général de Val-de-Travers se prononce lundi 21 janvier sur une participation de la commune à hauteur de 2 millions de francs, somme qui doit permettre de rénover et transformer l’Hôtel de district de Môtiers.

Une étude de faisabilité avait déjà prouvé la viabilité du projet. Depuis, une étude de détails a été menée, pendant 18 mois. Les acteurs de la filière professionnelle de l’absinthe ont été consultés. Ils sont, dans l’ensemble, favorables à la création de ce pôle culturel et touristique.

Le bâtiment abritera des expositions, un bar, un espace vente, une cuisine où des chefs assureront des formations culinaires, un centre de documentation. Les visiteurs pourront y faire des dégustations et prendre part à diverses manifestations. Une dizaine de milliers de personnes y sont attendues chaque année.

L’exploitation du lieu sera confiée à la Fondation de la Maison de l’absinthe. Cette entité devra aussi financer la partie équipements et aménagements extérieurs, devisée à 2,1 millions de francs. Sur cette somme, un million et demi est déjà assuré, grâce à la Loterie romande et une aide à fonds perdus au titre de la nouvelle politique régionale. Pour le reste, une levée de fonds est en cours, et les promesses de soutien se multiplient.

Un changement par rapport à la version initiale du projet : le volet chambres d’hôtes a été retiré. /msa

Une projection de l'intérieur de la Maison de l'absinthe. Une projection de l'intérieur de la Maison de l'absinthe.


Actualisé le

Actualités suivantes