Val-de-Travers : unanimité autour du budget

Budget adopté à l’unanimité à Val-de-Travers. Le Conseil général a accepté par 29 voix sans ...
Val-de-Travers : unanimité autour du budget

Le Conseil général de Val-de-Travers a accepté à l'unanimité le budget 2013. Le Conseil général de Val-de-Travers a accepté à l'unanimité le budget 2013.

Budget adopté à l’unanimité à Val-de-Travers. Le Conseil général a accepté par 29 voix sans opposition le budget 2013 déficitaire. L’excédent de charges initialement fixé à 625'000 francs se monte finalement à 636'000 francs.
Les nombreuses absences, en particulier à droite, ont rendu la gauche majoritaire dans l’assemblée. Cette situation a permis à deux amendements d’être acceptés. Le premier émane des Verts et a été sous-amendé par le Parti socialiste. Il concerne la promotion communale aux filières post-obligatoires et se monte à 6'000 francs. Le deuxième, qui émane de la commission de gestion et des finances, permet d’augmenter la subvention communale à destination du Centre culturel du Val-de-Travers. Cette subvention passe de 22'000 à 27'000 francs.

Le Conseil communal a par ailleurs informé le législatif qu’un nouvel expert serait bientôt choisi dans l’affaire Menoud. Un expert neutre sera nommé dans le traitement de ce dossier lié à l’exploitation laitière du Pré-Monsieur à Môtiers, qui est l’une des plus grosses du canton et où une importante fuite de lisier avait eu lieu en février. Le Conseil d’Etat neuchâtelois avait précédemment désigné Laurent Lavanchy comme coordinateur dans cette affaire. Mais le chef du Service de l’agriculture a toujours été directement impliqué dans cette affaire. Un remplaçant devrait donc être trouvé prochainement dans un autre canton, probablement celui de Vaud. /msa


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus