Les cultures maraîchères sous la pluie

La pluie s’en donne à cœur joie depuis quelques jours dans la région. Le phénomène n’est pas ...
Les cultures maraîchères sous la pluie

Champs cultures Wavre Si la pluie continue de tomber en quantité, les cultures pourraient en souffrir.

La pluie s’en donne à cœur joie depuis quelques jours dans la région. Le phénomène n’est pas anormal en automne, mais les quantités de précipitations sont tout de même importantes par endroits. Mercredi matin, à La Chaux-de-Fonds, Cressier ou encore Yverdon, il avait plu en deux jours plus de la moitié de ce qui tombe habituellement en octobre.

La pluie n’épargne pas les cultures maraichères, même si pour l’instant, les précipitations n’ont pas encore posé de grosses difficultés. En revanche, si la météo du mois d’octobre devait continuer sur cette lancée, les cultures maraîchères pourraient en souffrir. Selon les maraîchers, ramasser des légumes de garde (carottes, céleri, choux, poireaux) sur sol mouillé est difficile. Quand les récoltes sont faites dans de mauvaises conditions, les légumes risquent de moins bien se garder.

Meteonews annonce une embellie dès mercredi soir, avec 24 heures de temps sec, puis rebelotte avec des averses assez fréquentes vendredi. Quant au week-end, il s’annonce changeant. Il faudra donc garder le parapluie à portée de main.

En Suisse alémanique, les précipitations de ces dernières 48 heures ont provoqué des inondations et des glissements de terrain dans les cantons de Schwyz, Glaris et Zoug. Par ailleurs, le Rhin a atteint un niveau critique pour le trafic marchandise. Les transports entre Bâle et la France ont été suspendus. /sco


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus