Le Haut veut vivre lance une initiative

Le collectif Le Haut veut vivre lance une initiative populaire cantonale. Le groupe a vu le ...
Le Haut veut vivre lance une initiative

 Dix-sept minutes de trajet maximum entre la Métropole horlogère et la capitale cantonale, c'est ce que demande l'initiative du collectif Le Haut veut vivire.

Le collectif Le Haut veut vivre lance une initiative populaire cantonale. Le groupe a vu le jour sur le réseau social Facebook après la votation du 23 septembre sur le TransRUN. Le texte demande une liaison ferroviaire rapide entre le Haut et le Bas, avec un temps de parcours de moins de 17 minutes entre les deux principales Villes du canton.

Le collectif prépare un site Internet qui sera en ligne dans le courant de la semaine. Il cherche également 418 personnes motivées à signer une déclaration de soutien et à s’engager plus en avant dans la campagne.

Par ailleurs, le groupe précise qu’il n’est actuellement pas favorable à une scission des Montagnes neuchâteloises. Il se réserve toutefois le droit d’y réfléchir en fonction des prochains événements.

Le collectif espère une publication de son initiative dans la Feuille officielle du 19 octobre prochain, afin de pouvoir lancer la récolte des 4'500 signatures nécessaires le 23 octobre, soit un mois après le vote sur le RER. /mwi


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus