Bernard-Henri Lévy s’invite à la dictée des aînés

Une centaine de personnes a tenté d’esquiver les pièges de l’orthographe vendredi après-midi ...
Bernard-Henri Lévy s’invite à la dictée des aînés

Dictée des aînés Des participants concentrés à l'heure de la correction de la dictée.

Une centaine de personnes a tenté d’esquiver les pièges de l’orthographe vendredi après-midi. La traditionnelle dictée des aînés s’est tenue à l’Aula des Jeunes-Rives, à Neuchâtel. Elle est organisée par l’Université du troisième âge.

Malgré son nom, l’exercice est ouvert aux plus jeunes. Une classe du Lycée Denis-de-Rougement s'est prêtée à l'exercice. Les participants ont planché sur un texte de Bernard-Henri Lévy, La Guerre sans l’aimer. Il s’agit d’un récit sur la guerre de Libye et sur la mort de Mouammar Kadhafi. Ce choix a surpris les participants, habitués à des textes plus littéraires.

Les auteurs qui alignent le moins d’erreurs dans leur dictée reçoivent des bons d’achat et un dictionnaire. /sbe


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus