Crèche de Cortaillod : projet accepté, mais retour à la case départ

Le Conseil général de Cortaillod a accepté lundi soir à l’unanimité un projet de crèche subventionnée. Un vote qui représente une bonne nouvelle pour la commune qui ne compte actuellement qu’une crèche privée... mais qui marque également un retour à la case départ.

Car Rotilio Immobilier a retiré son projet de complexe de six immeubles sur le terrain de l’entreprise Moderna-Corta en début d’année. La commune et le bureau neuchâtelois ne s’entendaient pas sur l’utilisation du terrain de 12'000 mètres carrés. Rotilio proposait de construire des immeubles de haute densité, avec quatre étages ou plus, tandis que les élus souhaitent pour leur commune une zone de faible densité, avec des habitations de moins de 3 étages.

Le terrain visé par Rotilio Immobilier qui est actuellement occupé par l'entreprise Moderna-Corta. Le terrain visé par Rotilio Immobilier qui est actuellement occupé par l'entreprise Moderna-Corta.

Le Conseil communal s’est donc tourné vers une autre solution : construire une crèche sur un terrain communal privé situé au lieu-dit Carraz en bas de la rue Sachet, avec le concours d’une autre entreprise immobilière de la région. L’objectif est d’ouvrir une crèche subventionnée d’une capacité d’accueil de 50 enfants à l’automne 2013. Si ce second projet est retenu, la commune étudiera la possibilité d’y ajouter plus tard des salles de classe, une structure parascolaire ainsi qu’une salle de gymnastique pour répondre aux futurs besoins de la commune en pleine expansion.

Entre temps, Rotilio semble être revenu sur sa décision d’abandonner le projet. Le Conseil communal doit désormais choisir entre deux variantes. Claudia Glauser, conseillère communale en charge du dicastère de la prévoyance sociale, espère présenter un projet de crèche concret ainsi qu’un budget le 30 avril, lors de la prochaine séance du Conseil général de Cortaillod. /aes


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus