Budget du Locle: le ton a pris l'ascenseur!

Le PLR, le PS et les Verts veulent un ascenseur au Musée des Beaux-Arts. Le POP et le Conseil ...
Budget du Locle: le ton a pris l'ascenseur!

Le Conseil général du Locle Chiffres noirs ne riment pas avec tranquillité du soir, le Conseil général du Locle a pu s'en faire une idée...

Le Conseil général du Locle s’acheminait vers un vote sans histoire du budget communal 2012, après plus de cinq heures d’un examen paisible, quand tout à coup, à peu de choses près au tournant de minuit, les uns et les autres se sont mis à hausser le ton, portés par… un ascenseur.

 

Une dépense disproportionnée?

Le PLR, le PS et les Verts ont fait passer, contre l’avis du Conseil communal et du groupe POP, un amendement de 340'000 francs pour la création d’un ascenseur au Musée des Beaux-Arts. Cet investissement supplémentaire a été inscrit au budget mais n’affecte pas le résultat final. Le budget 2012 de la Ville du Locle, qui affiche donc un bénéfice de 760’000 francs, a été accepté à l’unanimité.

Le Conseil communal estime au fond que le musée a eu sa part ces dernières années, et que la somme demandée est disproportionnée. Ce n’est pas un lift qui dopera la fréquentation (environ 600 personnes par an), estime Marcelo Droguett, conseil communal en charge de la culture. Il a trouvé curieux que le PLR, qui avait freiné les dépenses dans ce dossier, devienne en quelque sorte le porte-parole de la culture et du musée, a-t-il dit en substance.

 

Une guéguerre culturelle

Le PLR n’a pas aimé. Pour les libéraux-radicaux comme pour le PS et les Verts, il y a un problème de communication entre le Conseil communal et les responsables du musée (présents à la séance). Ceux-ci ont, sans en informer les autorités ni avoir leur accord, édité une plaquette faisant état d’un futur ascenseur construit à l’aide des deniers publics !

Les défenseurs de l’amendement ont tenu deux discours : les uns ont mis en avant l’atout que constituerait un ascenseur dans un établissement rénové et redevenu attractif. Les autres ont parlé de vie ou de mort pour l’institution. La réalisation de l’ascenseur serait en effet une condition sine qua non du déblocage de fonds privés récoltés par les dirigeants du musée eux-mêmes, notamment auprès de la Loterie romande (400'000 francs) et destinés à l'espace muséal.

Les locaux du Musée des Beaux-Arts sont actuellement en rénovation. Cet assainissement est financé par un crédit de 920'000 francs votés par le Conseil général et l’institution rouvrira ses portes l’automne prochain.

 

Fusion TN-TNR: Le Locle est sceptique

Par ailleurs, le Conseil communal loclois a affiché son scepticisme concernant une fusion des Transports publics du Littoral neuchâtelois (TN) et des Transports régionaux neuchâtelois (TRN). Cédric Dupraz, le conseiller communal en charge de la mobilité, estime qu’une recapitalisation pourrait à priori coûter cher aux TRN. /vco


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus