Le projet d'exploitation du puits de Sonvilier se précise

Allier géothermie et eau potable. St-Imier se lancera peut-être bientôt dans ce projet novateur ...
Le projet d'exploitation du puits de Sonvilier se précise

St-Imier St-Imier

Allier géothermie et eau potable. St-Imier se lancera peut-être bientôt dans ce projet novateur. Les contours du projet d’exploitation du puits de Sonvilier se dessinent. L’objectif est d’alimenter en eau potable St-Imier, Sonvilier, Renan et une partie des communes du syndicat des eaux des Franches Montagnes, soit environ 15 mille personnes.Selon le groupe de travail, le coût des travaux est estimé à 25 millions de francs, dont environ ¼ de subventions. Des solutions doivent encore être trouvées pour assurer le reste du financement. Il s'agira aussi d'évaluer les conséquences pour le consommateur et notamment déterminer si le prix de l'eau subira une hausse.

Selon le calendrier prévisionnel, le projet définitif pourrait être soumis  au Conseil de ville de St-Imier et à la population dans le courant 2012. Les travaux pourraient alors débuter  en 2013. Ils devraient durer trois ans. Le Conseil municipal de St-Imier se penchera sur ce calendrier mardi.  

Un projet innovant

St-Imier pourrait par ailleurs aller plus loin et se lancer dans un projet novateur. Pour le confort des consommateurs, la commune doit encore trouver le moyen de refroidir l’eau du puits qui jaillit à 20 degrés. L’un des scénarios envisagé est d’avoir recours à la géothermie. Selon les prévisions, il serait possible de chauffer à terme environ 150 bâtiments, ce qui permettrait à la ville de jouir d’une certaine autonomie énergétique. Selon la socitété neuchâteloise Matthey Ingénieurs Conseils basée à Montézillon chargée de l'avant-projet, il n’existe aucun projet équivalent en Suisse d’utilisation d’eau souterraine à faible température pour alimenter des pompes à chaleur, et cela à grande échelle. /ves


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus