L’édicule de la place du Marché devient pavillon à La Chaux-de-Fonds

Le bâtiment situé à l’est de la future zone piétonne de la Métropole horlogère aura droit à ...
L’édicule de la place du Marché devient pavillon à La Chaux-de-Fonds

Le bâtiment situé à l’est de la future zone piétonne de la Métropole horlogère aura droit à sa transformation. Le Conseil communal a raboté le budget, mais assure que l’ensemble sera harmonieux

Par rapport au projet initiale, la fresque du pavillon de la place du Marché a disparu. (Photo: SP). Par rapport au projet initiale, la fresque du pavillon de la place du Marché a disparu. (Photo: SP).

Un abribus, un kiosque, des toilettes publiques et des locaux techniques… Pour s’intégrer à la place du marché chaux-de-fonnière vouée à devenir piétonne, l’édicule situé à l’est du site a besoin d’un sérieux coup de neuf. Un premier projet présenté au Conseil général en mai 2023 avec à la clé un crédit de plus de 680'000 francs avait été retiré avant le vote pour l’exécutif communal. Le but : retravailler le projet et proposer un budget en adéquation avec les remarques émises par les groupes politiques. Le Conseil communal a trouvé des économies à hauteur de 188'000 francs. La première étape a été d’internaliser les travaux d’architecture. Une action qui a déjà permis de gommer une bonne partie de l’ardoise. S’en sont suivis des sanitaires moins ambitieux et la disparition de la fresque qui aurait dû orner le bâtiment.

Tous les groupes ont salué mardi soir une facture revue à la baisse et le projet a été accepté par 29 voix pour, trois contre et six abstentions. C’est l’UDC qui s’est montrée la moins enthousiaste, se demandant en quoi cette rénovation œuvrait à l’attractivité de la ville. Un point de vue qui n’a pas plu au conseiller communal Théo Huguenin-Elie.

Théo Huguenin-Elie, conseiller communal : « Un beau projet architectural pour avoir un pavillon du marché qui soit digne de cette place »

Le Conseil général a aussi accepté un crédit de plus de 5 millions de francs pour la mise en œuvre du schéma directeur informatique entre 2024 et 2028. Un rapport très technique. Plusieurs groupes ont salué la volonté de prolonger la durée de vie du matériel en place. Le conseiller communal Jean-Daniel Jeanneret a rassuré le législatif concernant l’hébergement de certaines données sur des centres de données publics. Celles confidentielles et sensibles resteront dans des clouds privés.

Le Conseil général a encore pris acte d’un rapport d’informations concernant la politique d’intégration de la ville. Lors de l’acceptation il y a deux ans de la création d’un service idoine, tous les groupes n’avaient pas été convaincus. Le travail réalisé par la déléguée depuis le 1er décembre 2021 a eu raison des réticences.

Théo Bregnard, conseiller communal en charge de l’intégration : « Pour beaucoup il y avait des craintes que ce poste ne réponde pas à de réels besoins »

Le législatif chaux-de-fonnier a encore consenti à une dépense de 350'000 francs pour renouveler une ambulance du SIS des Montagnes neuchâteloises arrivée en bout de course.

En fin de séance, le groupe PLR a tenté par voie de projet d’arrêté de supprimer la taxe sur les spectacles pour les acteurs locaux. Le Conseil communal, qui a refusé l’entrée en matière, a été suivi au moment du vote par une majorité du législatif. Une motion du groupe socialiste qui demandait non pas d’abolir, mais de réinvestir cette taxe pour soutenir certaines manifestations sportives et culturelles a été rejetée par l’assemblée. /cwi


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus