Les vols aux instruments autorisés aux Eplatures

L’Office fédéral de l'aviation civile (OFAC) a délivré son autorisation à la Rega. La région ...
Les vols aux instruments autorisés aux Eplatures

L’Office fédéral de l'aviation civile (OFAC) a délivré son autorisation à la Rega. La région de La Chaux-de-Fonds est désormais accessible de jour comme de nuit en toute sécurité pour tout vol de sauvetage en cas de mauvaise visibilité

La région de La Chaux-de-Fonds (NE) est désormais accessible de jour comme de nuit en toute sécurité pour tout vol de sauvetage en cas de mauvaise visibilité. (Image d'archives). La région de La Chaux-de-Fonds (NE) est désormais accessible de jour comme de nuit en toute sécurité pour tout vol de sauvetage en cas de mauvaise visibilité. (Image d'archives).

La Rega a achevé une série de projets de procédures de vol aux instruments en Suisse romande. Première servie, la région de La Chaux-de-Fonds (NE) est désormais accessible de jour comme de nuit en toute sécurité pour tout vol de sauvetage en cas de mauvaise visibilité.

La Rega a ainsi obtenu l'autorisation de l'Office fédéral de l'aviation civile (OFAC) d'effectuer des vols nocturnes aux instruments lui permettant d'utiliser avec ses hélicoptères de sauvetage les procédures de vol aux instruments de l'aéroport des Eplatures. 

Il y a un an environ, malgré un épais brouillard, l'équipage de la base Rega de Berne avait pu transporter une patiente souffrant d'un malaise cardiaque de La Chaux-de-Fonds à l'hôpital de l'Ile à Berne. Pour se rendre à La Chaux-de-Fonds à travers le brouillard, l'équipage avait utilisé l'approche aux instruments des Eplatures.


Commande radio

Par chance, l'intervention avait eu lieu pendant les heures d'exploitation de l'aéroport, rappelle le communiqué. Les équipages n'en dépendront plus à l'avenir: grâce à la nouvelle autorisation de l'OFAC, la Rega peut désormais effectuer de telles missions dans la région en dehors des heures d'ouverture de l'aéroport.

Sur mandat de la Rega, une commande radio a été développée, grâce à laquelle les feux d'approche et de départ ainsi que les feux de piste peuvent être activés depuis l'hélicoptère de la Rega et depuis la centrale d'intervention de la Rega. Une confirmation acoustique est envoyée à l'équipage en approche dès que les feux de piste ont été activés.


Piste éclairée la nuit

Du coup, si la piste des Eplatures est éclairée la nuit, c'est le signe qu'un hélicoptère de la Rega décolle ou atterrit pour une mission d'urgence, détaille la Garde aérienne suisse de sauvetage. Les équipages de la Rega pourront ainsi rallier 24 heures sur 24 l'hôpital de La Chaux-de-Fonds en cas de mauvaise visibilité.

L'an dernier, la Rega a également conseillé l'établissement hospitalier des Montagnes neuchâteloises pour moderniser son héliport. La place d'atterrissage répond désormais aux dernières normes en matière de sécurité, de taille, de poids maximal et d'éclairage.

Ailleurs en Suisse romande

Parallèlement, la Rega a achevé d'autres projets de procédures de vol aux instruments en Suisse romande et les a soumis à l'OFAC pour autorisation. Cela concerne notamment les Hôpitaux universitaires de Genève (HUG), les Hôpitaux universitaires de Lausanne (CHUV), l'Hôpital Riviera-Chablais, l'Hôpital de Delémont et l'Hôpital de Porrentruy.

Ces procédures permettent d'intégrer encore mieux la Suisse romande dans le réseau appelé Low Flight Network (LFN). Celui-ci est un réseau suisse de routes de vol aux instruments pour hélicoptères, qui relie les aérodromes, les hôpitaux et les bases de la Rega. Il a été instauré en collaboration avec les Forces aériennes suisses, Skyguide et l'OFAC. /ATS-sma


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus