Le Locle : une zone piétonne devant le Casino

Le Conseil général a accepté mercredi soir la réfection de l’avenue du Technicum. Le tronçon ...
Le Locle : une zone piétonne devant le Casino

Le Conseil général a accepté mercredi soir la réfection de l’avenue du Technicum. Le tronçon situé au niveau du parc du Casino et des jardins de l’hôtel de ville sera vidé de ses voitures

Le tronçon de l'avenue du Technicum devant le Casino deviendra piéton. (photo: archives) Le tronçon de l'avenue du Technicum devant le Casino deviendra piéton. (photo: archives)

Changement de visage en perspective pour un des espaces publics les plus emblématiques du Locle. L’avenue du Technicum sera complètement réaménagée d’avril à octobre. Le Conseil général a accepté mercredi un crédit de 880'000 francs pour ce chantier, qui bénéficie d’un soutien fédéral via le projet d’agglomération.

Un projet ressorti des tiroirs

Le plus gros changement concerne la transformation en zone piétonne du tronçon situé au niveau de la place de jeu du restaurant du Casino et des jardins de l’hôtel de ville. Le reste de la rue deviendra un sens unique pour les voitures d’ouest en est et la vitesse limitée en zone 30. Aussi, bonne nouvelle pour les étudiants, les piétons bénéficieront d’une traversée mieux sécurisée au carrefour de la rue Jehan-Droz, à proximité du CPNE et des collèges. Il s’agit de l’aboutissement d’un projet qui avait déjà été mis sur la table il y a près de 40 ans, avant d’être refusé en votation à la suite d’un référendum. De mémoire de conseiller communal, les derniers projets de piétonisation qui avaient abouti en ville du Locle étaient, d'une part, celui du parvis de l’hôtel de ville en 2009, mais aussi celui de la place du 1er août où un parking avait laissé place à la gare routière des TransN. D'autres devraient suivre une fois le projet du tunnel de contournement sur les rails.

Cédric Dupraz, conseiller communal en charge de l'urbanisme :

Places de parc compensées

Mercredi soir, le réaménagement n’a pas rencontré d’obstacles politiques majeurs. Dans les détails, le libéral-radical Gérard Pulfer s’est inquiété de l’accès de la zone aux personnes à mobilité réduite. « Une place de parc spéciale est prévue », a répondu le conseiller communal en charge du dossier Cédric Dupraz. Quant aux places supprimées, elles seront compensées directement à proximité, notamment sur la rue Albert-Piguet. /lre


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus