La droite lance le référendum contre le nouveau parc des musées

Le grand réaménagement du parc chaux-de-fonnier n’est pas du goût du PLR et de l’UDC. Si l’urgence ...
La droite lance le référendum contre le nouveau parc des musées

Le grand réaménagement du parc chaux-de-fonnier n’est pas du goût du PLR et de l’UDC. Si l’urgence de la rénovation du Musée international d’horlogerie n’est pas contestée, les partis estiment que la Ville n’a pas les moyens pour financer l’entier du projet estimé à près de 10 millions de francs

Le parc des musées tel qu'il est imaginé dans le projet du Conseil communal. (photo-montage: rapport au Conseil général / Ville de La Chaux-de-Fonds) Le parc des musées tel qu'il est imaginé dans le projet du Conseil communal. (photo-montage: rapport au Conseil général / Ville de La Chaux-de-Fonds)

Le parc des musées de La Chaux-de-Fonds changera-t-il de visage à court terme ? Rien n’est moins sûr. La droite chaux-de-fonnière, formée du Parti libéral-radical et de l’Union démocratique du centre, va lancer un référendum contre le projet, a appris RTN vendredi. Déjà contesté par ces mêmes groupes, lors de la dernière séance du Conseil général, le projet a plusieurs aspects. Il vise d’importants travaux d’étanchéité pour le Musée international d’horlogerie, la création d’un café au rez-de-chaussée du Musée d’histoire, l’aménagement d’une liaison entre les deux institutions et la transformation du parc avec notamment davantage d’infrastructures ludiques pour les enfants et les familles. Le tout est chiffré à 10,6 millions de francs. Le Canton avait déjà annoncé une subvention pour les travaux du MIH, reconnu d’intérêt national, à hauteur de 460'000 francs.

Maël Iseli, conseiller général PLR 

Un projet qui ne convainc que partiellement

« On était tous d’accord sur la partie rénovation et étanchéité. » rappelle Maël Iseli, conseiller général PLR. « Mais d’autres coûts ont été rajoutés à ce projet, dont 4,2 millions pour l’amélioration du parc des musées, auxquels nous n’adhérons pas », explique l’élu.

Le PLR estime avoir fait des efforts lors de la séance. « On a essayé au Conseil général de discuter, de proposer des consensus et de laisser plusieurs points du budget. Tout ça a été refusé », précise Maël Iseli. Des discussions menées le week-end dernier à la Braderie avec la population ont, semble-t-il, conforté le choix des deux partis.

Avec ce référendum, le PLR n’a-t-il pas l’impression de torpiller le Musée d’horlogerie, fleuron de la Ville ? « On ne remet pas du tout en cause ces travaux. Le PLR et l’UDC s’engagent d'ailleurs à déposer un arrêté urgent pour ce crédit de rénovation, dans le cas où le référendum devait aboutir en votation », explique le libéral-radical.


Le PLR demande des choix au Conseil communal

Le Parti libéral-radical estime que la dynamique est bonne à La Chaux-de-Fonds mais que les finances ne permettent toutefois pas tout. « Avec un déficit de 10 millions par année, on demande de faire des choix. Pour rappel, on a demandé un projet plus ambitieux pour la patinoire des Mélèzes, et il y a déjà les projets de piscine, de place du Marché piétonne ou du Muzoo que nous avons soutenus. 

Les partis lanceront leur récolte de signatures dès ce samedi au marché de La Chaux-de-Fonds. Le délai référendaire échoit le 19 octobre. /lre

Le projet prévoit notamment un café au rez-de-chaussée du Musée d'histoire. (photo-montage: rapport au Conseil général / Ville de La Chaux-de-Fonds) Le projet prévoit notamment un café au rez-de-chaussée du Musée d'histoire. (photo-montage: rapport au Conseil général / Ville de La Chaux-de-Fonds)


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus