Des comptes 2021 acceptés sans remous à Neuchâtel

Le Conseil général a validé lundi soir l’exercice qui boucle sur un déficit d’un peu plus de ...
Des comptes 2021 acceptés sans remous à Neuchâtel

Le Conseil général a validé lundi soir l’exercice qui boucle sur un déficit d’un peu plus de 902'000 francs. Quelques craintes ont été émises sur les capacités d’investissement de la Commune

Les comptes 2021 de la Ville de Neuchâtel affichent un léger déficit.  (Photo : Pierre Boldt). Les comptes 2021 de la Ville de Neuchâtel affichent un léger déficit.  (Photo : Pierre Boldt).

Les débats sur les comptes sont généralement moins houleux que ceux sur le budget. Les discussions du Conseil général de Neuchâtel n’ont pas fait exception à la règle lundi soir. Le législatif a accepté à l’unanimité les comptes 2021, premier exercice comptable de la nouvelle Commune fusionnée. L’exercice s’achève sur un déficit de 902'339 francs. Le Conseil communal a puisé à hauteur de 12,4 millions de francs dans la réserve conjoncturelle mais a renoncé à recourir à 26 millions de francs issus d’une autre réserve, tel que prévu dans le budget. Les recettes fiscales se sont par ailleurs révélées un peu plus importantes qu’imaginées.

Seuls les groupes PLR et vert’libéral se sont montrés plus sceptiques en pointant du doigt un déficit opérationnel de 19 millions de francs, atténué par le recours aux réserves et à des recettes qualifiées « d’aléatoires ». Pour le libéral-radical Marc Rémy, le degré d’autofinancement n’est par ailleurs pas suffisant pour assurer les ambitions d’investissement de la Commune. Son groupe salue ainsi la politique de priorisation des projets prévue dès 2023.

Le conseiller communal en charge des finances, Didier Boillat, s’est défendu en indiquant que les réserves et la fortune, qualifiées d’importantes, servent justement à « combler les trous en cas de crise ». Le Covid a pesé à hauteur de 7,3 millions de francs sur ces comptes 2021. /sbe


Actualisé le

Actualités suivantes

Articles les plus lus