Premiers comptes dans le rouge pour Neuchâtel

La commune fusionnée annonce un déficit de plus de 900'000 francs pour l’année 2021 alors que ...
Premiers comptes dans le rouge pour Neuchâtel

La commune fusionnée annonce un déficit de plus de 900'000 francs pour l’année 2021 alors que le budget prévoyait l’équilibre. La pandémie de Covid-19 a pesé sur les finances de la Ville, mais moins que redouté

Les effets de la pandémie ont plombé les comptes de la Ville de Neuchâtel. (Photo : Pierre Boldt) Les effets de la pandémie ont plombé les comptes de la Ville de Neuchâtel. (Photo : Pierre Boldt)

La Ville de Neuchâtel dans le rouge. Pour sa première année d’existence, la nouvelle commune fusionnée annonce un déficit de 902'339 francs pour l’exercice 2021, alors que le budget prévoyait un très léger bénéfice de 26'900 francs. Le résultat est cependant plus complexe. Alors que le budget prévoyait plus de 46 millions de prélèvements dans les différentes réserves, « seuls » 20 millions ont été ponctionnés. Moins pire que prévu, certes, mais toujours dans le rouge.

Didier Boillat, conseiller communal en charge des finances

La situation de crise a pesé sur les comptes 2021. Ceux-ci ont notamment été péjorés par la pandémie de Covid-19 à hauteur de 10,1 millions de francs. Grâce aux aides perçues ainsi qu’avec les économies réalisées – soit 2,8 millions de francs – l’effet net de la pandémie se monte à 7,3 millions de francs.

La bonne nouvelle est toutefois à chercher du côté des recettes fiscales. Celles-ci sont en hausse de 4,6 millions de francs pour les personnes physiques et 9,5 millions pour les personnes morales.


Réformes lancées pour améliorer l'autofinancement

À noter également que le Conseil communal a décidé de lancer un vaste programme de réformes et de modernisation sur 10 ans. « Celui-ci part d’un constat au niveau de l’autofinancement de la Ville, cette dernière ne dégageant pas suffisamment de liquidité pour financer ses investissements », explique Didier Boillat. Cet état de fait obligeant la Commune à utiliser ses réserves lors du bouclement des comptes. L’objectif du programme est donc d’améliorer, à terme, ce taux d’autofinancement. Ceci passera par plusieurs mesures d’économie au niveau des comptes de fonctionnement de la Ville de Neuchâtel. Cette volonté passera aussi par un travail au niveau politique. Les premiers jalons ont été posés l’année dernière.

À terme, ce programme doit également permettre de regarnir les réserves. /jha-rgi


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus