Parents chaux-de-fonniers inquiets pour leurs enfants masqués

Inquiets des effets du port du masque sur leurs enfants, une quinzaine de parents se sont invités ...
Parents chaux-de-fonniers inquiets pour leurs enfants masqués

Inquiets des effets du port du masque sur leurs enfants, une quinzaine de parents se sont invités mercredi matin dans le bureau du chef du service santé et promotion de la santé de La Chaux-de-Fonds. Leurs préoccupations seront relayées à l’échelon cantonal

Inquiets pour leurs enfants obligés de porter le masque à l'école, des parents chaux-de-fonniers ont rencontré le chef du service santé et promotion de la santé de la Ville. Inquiets pour leurs enfants obligés de porter le masque à l'école, des parents chaux-de-fonniers ont rencontré le chef du service santé et promotion de la santé de la Ville.

Une quinzaine de parents et quelques enfants se sont invités mercredi matin dans le bureau du chef du service santé et promotion de la santé de La Chaux-de-Fonds. Depuis lundi 10 janvier, le port du masque est obligatoire dès la 5e année dans le canton de Neuchâtel. Ce qui ne va pas sans nourrir des inquiétudes au sein de certaines familles. Christa Quebatte s’est faite la porte-parole du groupe présent dans le bureau du docteur Souhaïl Latrèche :

Mercredi, la discussion entre parents et chef de service s’est déroulée pendant plus d’une heure dans une ambiance bonne enfant et parfois un peu revendicatrice. À l’issue des échanges, Souhaïl Latrèche a dit comprendre les revendications et s’est engagé à les relayer à l’échelon cantonal. Du côté des parents, le sentiment d’avoir été entendu est partagé :

Pour ces parents, opposés au port du masque pour les enfants dès la 5e année, il était important de pouvoir exposer leur point de vue :

Au niveau cantonal, le chef du service de l’enseignement obligatoire comprend les inquiétudes exprimées par les parents. Mais Jean-Claude Marguet rappelle que la décision de rendre obligatoire le masque dès la 5e année a été prise à la suite d’une pesée des intérêts et après consultation de l’avis de spécialistes :

Depuis l’introduction le 10 janvier de l’obligation de porter le masque dès la 5e année dans le canton de Neuchâtel, 24 enfants ne sont pas retournés en classe. Ce qui ne va pas sans poser un certain nombre de problèmes :

Ces 24 enfants qui ne sont pas retournés à l’école depuis lundi représente 0,15% de l’effectif cantonal. /cwi


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus