Politique énergétique : trois communes pionnières dans le canton

Le Locle, Val-de-Ruz et La Tène sont les premières communes du canton de Neuchâtel à finaliser ...
Politique énergétique : trois communes pionnières dans le canton

Le Locle, Val-de-Ruz et La Tène sont les premières communes du canton de Neuchâtel à finaliser un plan communal pour atteindre la neutralité carbone d’ici 2050

Les communes de La Tène, du Locle et de Val-de-Ruz ont mis en place un plan de neutralité carbone d'ici 2050. (Photo libre de droits) Les communes de La Tène, du Locle et de Val-de-Ruz ont mis en place un plan de neutralité carbone d'ici 2050. (Photo libre de droits)

Les communes du Locle, de Val-de-Ruz et de La Tène sont pionnières en matière de politique énergétique, dans le canton de Neuchâtel. Elles sont les premières à finaliser un plan communal, approuvé par le canton, pour atteindre les objectifs d'une neutralité carbone d'ici 2050.

"La concrétisation de nos ambitieux objectifs énergétiques et climatiques demande une forte collaboration institutionnelle entre canton et communes", a déclaré Laurent Favre, conseiller d’État, cité dans le communiqué diffusé vendredi. Les plans communaux des énergies sont un des outils pour y parvenir.

La Ville du Locle a été la première du canton à l'établir. A côté de la mobilité durable et de la sobriété énergétique, la Mère-Commune veut développer son réseau de chauffage à distance et davantage l'alimenter avec des énergies renouvelables.

Les mesures phare et les contraintes au Locle avec le conseiller communal Cédric Dupraz

La Commune de Val-de-Ruz a mis notamment en avant l'exploitation du bois des forêts indigènes afin d'alimenter les réseaux de chauffage à distance existants et futurs ainsi que la réalisation des projets éoliens. Elle est aussi pionnière dans le domaine de l'extinction de l'éclairage public au cœur de la nuit.

Les mesures phare et les contraintes à Val-de-Ruz avec le conseiller communal François Cuche

La Tène mise sur un développement important des installations solaires photovoltaïques ainsi que sur le déploiement du réseau de chauffage à distance, alimenté par les rejets thermiques de la raffinerie de Cressier. Cela devrait permettre de fournir 45% des besoins d’énergie thermique de la commune.

Les mesures phare et les contraintes à la Tène avec le conseiller communal Daniel Rotsch

Actuellement, sept autres communes et un groupement de huit communes du littoral sont en train d'établir un plan communal des énergies. La totalité des communes neuchâteloises devra en avoir un d'ici fin 2024. Cette démarche devrait être idéalement menée en parallèle avec la révision des plans d'aménagements locaux, qui devra être terminée d'ici février 2024.

Le Grand Conseil neuchâtelois a adopté en septembre 2020 la nouvelle loi sur l'énergie, qui fixe des objectifs à court (2025), moyen (2035) et long (2050) terme pour atteindre la neutralité carbone à l’horizon 2050. Les mesures phare pour y arriver sont l'assainissement énergétique des habitations, la mobilité durable, la production d'énergies renouvelables et les chauffages à distance. /ATS-jpp


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus