H18: partisans et opposants affûtent leurs arguments

Un moyen de redynamiser La Chaux-de-Fonds pour les uns. Un projet catastrophique pour l'environnement ...
H18: partisans et opposants affûtent leurs arguments

Un moyen de redynamiser La Chaux-de-Fonds pour les uns. Un projet catastrophique pour l'environnement aux yeux des autres. La campagne est lancée sur le contournement est de la Métropole horlogère soumis à votation le 28 novembre

Les autorités communales et cantonales militent pour ce projet de contournement qui doit désengorger le trafic au centre-ville de La Chaux-de-Fonds. (Image d'illustration). Les autorités communales et cantonales militent pour ce projet de contournement qui doit désengorger le trafic au centre-ville de La Chaux-de-Fonds. (Image d'illustration).

Défenseurs et opposants à la H18 abattent leurs cartes. Le projet de contournement de La Chaux-de-Fonds est soumis au peuple le 28 novembre. Hasard du calendrier, les deux camps ont exposé leur point de vue mardi lors de deux conférences de presse à La Chaux-de-Fonds. L’ouvrage, devisé à 186 millions de francs, dont 73 millions à la charge du Canton, est combattu par référendum. Les opposants au projet le qualifient d’un autre temps, inefficace et mal conçu. Non seulement il ne permettra pas, selon eux, de diminuer le trafic dans la Métropole horlogère, pire il va le faire augmenter sur certains axes. Le comité référendaire estime que l’avenir passe par une réduction du trafic et une augmentation de la mobilité douce au centre-ville. Or, la quasi majorité des mesures envisagées par les autorités communales dans ce domaine sont conditionnées à l’acceptation du contournement, ce que regrette Cloé Dutoit, députée et présidente des Jeunes verts et membre du comité référendaire :

Cloé Dutoit

Cette motion populaire demande que la part cantonale allouée au projet soit réaffectée à la mobilité douce à La Chaux-de-Fonds. Développer la mobilité douce a toutefois des incidences sur le trafic de transit.

Théo Huguenin-Elie, conseiller communal à La Chaux-de-Fonds

La question de la H18 va au-delà d’un projet de contournement. Ce sont deux visions de la société qui s'affrontent. Pour les référendaires, c’est l’occasion de défendre leurs valeurs.

Nathalie Delbrouck, représentante de SolidaritéS

Une solution que les référendaires veulent avec une diminution drastique du trafic et sans contournement. Un argument que ne veulent pas entendre les autorités chaux-de-fonnières.

Théo Huguenin-Elie

Le peuple se prononce le 28 novembre.

RTN organise un débat sur ce contournement le 9 novembre, entre 18h30 et 19h30. /sma


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus