Nouvelle promotion économique sur les rails à La Chaux-de-Fonds

Le Conseil général a accepté lundi soir à l’unanimité le rapport d’information de la Ville ...
Nouvelle promotion économique sur les rails à La Chaux-de-Fonds

Le Conseil général a accepté lundi soir à l’unanimité le rapport d’information de la Ville. Les groupes politiques réclamaient depuis plusieurs années le retour d’un tel service

La promotion économique fait son retour à La Chaux-de-Fonds. La promotion économique fait son retour à La Chaux-de-Fonds.

Redorer le blason économique de La Chaux-de-Fonds, c’est maintenant. Le Conseil général a pris acte lundi soir du rapport d’information du Conseil communal sur le sujet. La Métropole horlogère se dotera à nouveau d’une véritable promotion économique, comme le demandaient deux motions déposées par des membres du législatif en 2019.

Deux responsables du développement économique à temps partiel et aux profils complémentaires seront recrutés. Ils auront comme principales missions d’entretenir le dialogue avec les PME locales et de favoriser l’implantations de nouvelles entreprises. Le Conseiller communal en charge de l’économie Jean-Daniel Jeanneret: 

Jean-Daniel Jeanneret : « Nous voulons doter la Ville d’un outil efficace »

Au vu de la demande, le rapport a logiquement été bien accueilli par les groupes du Conseil général, de gauche et de droite. Quelques remarques ont été soulevées, à l'image du libéral-radical Maël Iseli. Pour lui, la ligne est ambitieuse, mais le recrutement pourrait être difficile avec une enveloppe salariale limitée pour les deux postes :

Parfois frileuse sur ces thématique, la gauche chaux-de-fonnière avait également martelé l'importance d'une politique de promotion économique forte. Le Parti socialiste en avait fait l'un de ses objectifs de campagne. Le POP avait également signé l'une des deux motions. Le popiste Karim Boukhris salue cette stratégie. Il souligne toutefois la nécessité de la voir dans une globalité :

Nouvelle structure parascolaire

Parmi les autres rapports discutés lundi soir, le Conseil général a accepté la création d'une nouvelle structure parascolaire, au vu de la forte demande dans le quartier du collège Numa-Droz. Quarante places supplémentaires seront créées dans des locaux polyvalents propriété de l'église catholique romaine à la rue du Doubs 47, non loin de l'actuelle structure de Doubs 34. /lre


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus