L’OFAG prié de revoir le dossier IGP absinthe

L’Association interprofessionnelle de l’absinthe ne fera pas recours contre la décision du ...
L’OFAG prié de revoir le dossier IGP absinthe

L’Association interprofessionnelle de l’absinthe ne fera pas recours contre la décision du Tribunal administratif fédéral de renvoyer le dossier à l’Office fédéral de l’agriculture

Il n'existe pas encore d'IGP pour l'absinthe du Val-de-Travers. Il n'existe pas encore d'IGP pour l'absinthe du Val-de-Travers.

L’Association interprofessionnelle de l’absinthe (AIA) est résignée. Dans un communiqué, elle se dit déçue par la décision du Tribunal administratif fédéral qui accepte l’opposition des recourants et renvoie le dossier à l’Office fédéral de l’agriculture (OFAG). Décision « regrettable » pour l’AIA et qui « affaiblit considérablement la position de l’ensemble des artisans-distillateurs du Val-de-Travers ». Elle cite notamment la protection dont jouissent les producteurs de Pontarlier (F) face aux industriels européens. Et ajoute que « la très large majorité du volume d’absinthe produit au Val-de-Travers » est issue de ses membres. Réunis en assemblée générale jeudi, ces derniers ont décidé d’attendre une nouvelle décision de l’OFAG en matière d’IGP absinthe du Val-de-Travers. /comm-dsa


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus