L’avenir de Serrières fait réagir

Place de quartier contre places de parc. La population de la Ville de Neuchâtel doit se prononcer ...
L’avenir de Serrières fait réagir

Place de quartier contre places de parc. La population de la Ville de Neuchâtel doit se prononcer le 13 juin sur l’aménagement de la rue du Clos-de-Serrières. Un comité défend le projet

Si le référendum ne passe pas la rampe, la place du Clos-de-Serrières sera transformée. Si le référendum ne passe pas la rampe, la place du Clos-de-Serrières sera transformée.

La bataille pour le réaménagement du Clos-de-Serrières est lancée. Un comité composé d’associations et de personnalités politiques de Neuchâtel a pris officiellement position en faveur du projet. Ce dernier prévoit la création d’une place de quartier, une amélioration de la mobilité douce et l’ajout de végétation dans le centre de Serrières. Les Neuchâtelois devront se prononcer sur la question le 13 juin lors d’une votation.

Ce projet devisé à 3,5 millions de francs a été accepté en septembre dernier par le Conseil général de la Ville de Neuchâtel. Il est actuellement combattu par le TCS et Le Centre notamment en raison de la suppression de plusieurs places de parcs dans le quartier.

Selon le comité, il s’agit d’un faux problème.

Olivier Neuhaus membre du comité, « Serrières, un nouvel air ! » :

Pour le comité référendaire, c’est surtout la suppression des places le long de la rue du Clos-de-Serrières qui pose problème.

François Pahud, membre du comité référendaire :

Pour se faire une idée, la Ville de Neuchâtel organise un débat mardi prochain de 18h00 à 19h30 au Temple du Bas. Trois membres du comité en faveur du projet et trois représentants des référendaires prendront part à l’échange. /jha


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus