Covid-19 : pharmacies et cabinets médicaux vaccinent dès mercredi

Après une phase test au Val-de-Travers, le dispositif est élargi aux périphéries des villes ...
Covid-19 : pharmacies et cabinets médicaux vaccinent dès mercredi

Après une phase test au Val-de-Travers, le dispositif est élargi aux périphéries des villes pour les pharmacies. Certains cabinets médicaux de La Chaux-de-Fonds et Neuchâtel sont aussi concernés

Les locaux de cette pharmacie de Cernier sont prêts à accueillir les patients. Les locaux de cette pharmacie de Cernier sont prêts à accueillir les patients.

Une étape supplémentaire entre en vigueur ce mercredi concernant la stratégie cantonale de vaccination contre le Covid-19. Les pharmacies situées en dehors des villes, mais aussi certains cabinets médicaux de Neuchâtel et de La Chaux-de-Fonds peuvent vacciner la population, en plus des centres de La Maladière et de Polyexpo. Le dispositif sera élargi à tout le canton dès le 26 mai, pour autant que le nombre de doses de vaccin livrées soit suffisant. 

Dans un premier temps, trente doses du vaccin Moderna seront délivrées par semaine et par pharmacie jusqu’à fin mai. Un nombre qui passera à cent par la suite.


Remue-ménage dans les pharmacies

Un défi logistique et organisationnel pour les pharmacies, qui y voient aussi une reconnaissance de leur rôle au sein du système de santé cantonal et fédéral. En plus de nombreuses sollicitations par téléphone, elles doivent réorganiser leurs espaces pour accueillir les patients. Et elles ont aussi dû former une partie de leur personnel, même si un certain savoir-faire existe déjà. Les explications de Sébastien Marti, pharmacien à Cernier : 

Il s'agit aux yeux de Sébastien Marti d'une plus-value indiscutable, mais qui représente tout de même un certain investissement pour son entreprise :

Selon ses calculs, la pharmacie de Sébastien Marti est capable de vacciner une personne toutes les cinq minutes. Mais pour l'instant, la quantité de doses livrées par le Canton est nettement inférieure :

Contacté, le Service de la santé publique neuchâtelois précise que cette situation est due aux livraisons de doses insuffisantes par la Confédération. Un fait qui concerne aussi les centres de vaccination de La Chaux-de-Fonds et Neuchâtel qui ne tournent pas à plein régime. La stratégie cantonale est de répartir une activité de vaccination égale entre tous les acteurs. /lre


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus