GastroNeuchâtel : « une réouverture économiquement non responsable »

La présidente de l’association faîtière Caroline Juillerat regrette la seule réouverture des ...
GastroNeuchâtel : « une réouverture économiquement non responsable »

La présidente de l’association faîtière Caroline Juillerat regrette la seule réouverture des terrasses prévue dès lundi par le Conseil fédéral. Les inconnues climatiques, économiques et organisationnelles qui y sont liées plombent les perspectives de la branche

Caroline Juillerat, co-présidente de GastroNeuchâtel, se fait du souci pour la branche. (photo: archives) Caroline Juillerat, co-présidente de GastroNeuchâtel, se fait du souci pour la branche. (photo: archives)

La réouverture partielle des restaurants via les terrasses ne suffira pas à redonner le sourire aux restaurateurs neuchâtelois. Ce qui est vu comme un assouplissement par le Conseil fédéral, apparaît plutôt comme un cadeau empoisonné pour la faîtière GastroNeuchâtel.  

 « Nous désirons rouvrir la totalité de nos établissements publics et pas seulement une partie », explique la présidente Caroline Juillerat au téléphone de RTN. « Tous les mois, les aides actuelles ne couvrent pas la totalité des charges fixes et les restaurateurs s’endettent », précise-t-elle.

La mesure du jour s’apparente à celle du take-away. « Cela permet de remettre le pied à l’étrier mais pas de compter sur un rendement optimal », complète la Neuchâteloise.

Caroline Juillerat souligne aussi les disparités climatiques  à présager selon les régions du canton. La météo sera un facteur clé et difficile à prévoir de la gestion de cette réouverture, selon Gastro Neuchâtel. /lre



Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus