Val-de-Travers aura son parlement des jeunes

La première séance de la législature s’est tenue lundi soir pour le Conseil général vallonnier ...
Val-de-Travers aura son parlement des jeunes

La première séance de la législature s’est tenue lundi soir pour le Conseil général vallonnier. Lors des discussions, les élus ont montré un soutien unanime à la création d’un groupe pour les jeunes

Première séance de la législature pour le Conseil général de Val-de-Travers. Première séance de la législature pour le Conseil général de Val-de-Travers.

Le Conseil général de Val-de-Travers s’est retrouvé pour la première fois de la législature lundi soir, toujours de manière délocalisée à espaceVal à Couvet. Le programme était léger pour cette première séance : seules quelques motions ont occupé les conseillers généraux. Le POP a notamment demandé la création d’un parlement des jeunes à Val-de-Travers. Une demande qui coïncide avec la volonté du Conseil communal: celui-ci avait lancé un sondage auprès des 12-18 ans en décembre dernier, dans cette optique.

Les résultats détaillés de ce sondage ont été présentés lundi soir : sur les près de 700 jeunes vivant au Val-de-Travers (Les Verrières et La Côte-aux-Fées compris), seuls 40 adolescents ont répondu aux différentes questions. 67% d’entre eux ont déclaré avoir un intérêt pour la politique suisse, 60% pour la politique communale et 15% sans intérêt. 60% des sondés souhaiteraient la mise en place d’un crédit jeunesse, et 18% seraient prêts à s’engager dans un parlement des jeunes. Ce résultat montre selon les autoritésvallonnières qu’il existe un potentiel limité pour la création d’un parlement des jeunes.

Mais les conseillers généraux n’étaient pas de cet avis: de manière unanime, ils ont accepté de poursuivre ce projet afin d’encourager les adolescents à s’engager. Si la forme que prendra le parlement des jeunes du Val-de-Travers est encore à définir, le Conseil communal a un an pour formuler un concept, le fond a été évoqué lundi soir : la création d’un espace pour les jeunes Vallonniers, créé avec les jeunes et supervisé de loin par les adultes.

Christophe Calame, conseiller communal, évoque les prochaines étapes pour la création d’un parlement des jeunes :

Fini le plastique à usage unique

Le Conseil général s’est aussi penché sur une motion du parti socialiste qui voulait limiter l’usage du plastique à usage unique lors des manifestations communales. Le texte demande de recourir systématiquement à de la vaisselle réutilisable pour les manifestations organisées par la Commune et d’ajouter ce geste comme critère déterminant pour bénéficier d’une subvention communale. Deux mesures qui doivent être mises en place avant la fin de la législature. Le Conseil général a vivement soutenu cette motion, mais a toutefois refusé un amendement des Verts. Le parti demandait que les manifestations privées organisées sur le domaine public communal soient également concernées.


Accès au Chapeau de Napoléon maintenu

Le Conseil communal a annoncé lundi soir lors d’un débat qu’un accès au point de vue depuis le Chapeau de Napoléon sera bien garanti. Les discussions étaient en cours depuis la vente du bâtiment qui abritait un restaurant à l’horloger Kari Voutilainen. Quelques places de parc en amont de l’ancien parking seront garanties, ainsi que le chemin pédestre et donc un accès à un point de vue sur le Val-de-Travers. /swe


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus