Val-de-Ruz pourrait s’occuper de sa sécurité publique

Face à un volume de tâches toujours plus important, Val-de-Ruz doit revoir son système de sécurité ...
Val-de-Ruz pourrait s’occuper de sa sécurité publique

Face à un volume de tâches toujours plus important, Val-de-Ruz doit revoir son système de sécurité publique. La commune envisage d’internaliser le service

Aujourd'hui, c'est La Chaux-de-Fonds qui assure sur mandat la sécurité publique à Val-de-Ruz. (Photo : archives) Aujourd'hui, c'est La Chaux-de-Fonds qui assure sur mandat la sécurité publique à Val-de-Ruz. (Photo : archives)

Val-de-Ruz aura peut-être son propre service de sécurité publique en 2022. Le Conseil communal, en collaboration avec la commission ad hoc, travaille sur le sujet.

Les besoins en sécurité publique sont toujours plus nombreux et la Commune doit trouver des solutions. Elle étudie trois pistes : accroître le mandat de prestations confié jusqu’ici à La Chaux-de-Fonds, chercher un autre prestataire ou créer son propre service.

Conseiller communal en charge de la sécurité, François Cuche énumère les avantages d’un service internalisé :

Le Conseil général, qui sera saisi du dossier probablement en juin, se montre souvent réticent à augmenter le nombre de postes de travail au sein de l’administration communale. François Cuche s’attend à des difficultés :

Quel que soit le modèle que choisira le Conseil général, l’enveloppe budgétaire allouée à la sécurité publique devra être mieux garnie à partir de 2022. François Cuche donne quelques chiffres :

Reste que les comptes de la Commune de Val-de-Ruz sont dans le rouge depuis plusieurs années. L’augmentation de deux points du coefficient fiscal acceptée par le Conseil général à la fin de l’année dernière est combattue par référendum. Celui-ci n’a pas encore abouti, mais il y a de grandes chances que ce soit la population qui tranche au bout du compte. /cwi


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus