500 tests Covid au collège Numa-Droz de La Chaux-de-Fonds

L’ensemble du cycle 3 du collège Numa-Droz à La Chaux-de-Fonds soumis à un test Covid. Le canton ...
500 tests Covid au collège Numa-Droz de La Chaux-de-Fonds

L’ensemble du cycle 3 du collège Numa-Droz à La Chaux-de-Fonds soumis à un test Covid. Le canton met en place pour la première fois un tel dispositif

Tout le cycle 3 du collège Numa-Droz à La Chaux-de-Fonds soumis à un test salivaire pour détecter d'éventuels cas de Covid. C'est la première fois que le Canton menait un dépistage de cette envergure. (Photo : archives) Tout le cycle 3 du collège Numa-Droz à La Chaux-de-Fonds soumis à un test salivaire pour détecter d'éventuels cas de Covid. C'est la première fois que le Canton menait un dépistage de cette envergure. (Photo : archives)

Dépistage Covid pour l’ensemble du cycle 3 du collège Numa-Droz à La Chaux-de-Fonds. L’opération a démarré mercredi et s’achèvera vendredi à midi.

Au total, 425 élèves et une centaine d’adultes ont dû se soumettre à un frottis à l’intérieur de la bouche.

C’est la découverte de 7 cas positifs dont 2 deux du variant britannique qui a poussé les autorités sanitaires à déclencher dans cette vaste opération, à quelques jours du début des vacances du 1er mars.

Au cycle 3, a expliqué le chef de l’organe de conduite des Montagnes neuchâteloises, les élèves n’appartiennent plus à une seule classe, mais à des groupes. Il en ressort qu’un enfant en côtoie 80 autres durant la semaine.

Le médecin cantonal neuchâtelois, Claude-François Robert explique pourquoi l’opération de dépistage a été lancée si près des relâches :

Ces tests débouchent sur trois possibilités : l’isolement pour les cas positifs, la quarantaine pour les proches et l’autosurveillance pour les autres.

Lors de la présentation de cette opération de dépistage, le chef de l’organe de conduite des Montagnes neuchâteloises a dévoilé que 5 % des parents du cercle scolaire de La Chaux-de-Fonds s’étaient opposés à un test salivaire sur leur enfant. Une proportion qui ne surprend pas Claude-François Robert :

Si les tests sont pris en charge par la Confédération, le dispositif mis en place au collège Numa-Droz de La Chaux-de-Fonds, qui a vu l’engagement de la Protection civile, d’infirmières scolaires et d’étudiants de la Haute École Arc Santé, est à la charge du canton et sera chiffré ultérieurement. /cwi



Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus